20 mai 2018

Les Nouvelles Beautés Chinoises

Chen Yifei aimait les belles femmes et les beaux vêtements. Formé à la peinture à l'huile par un artiste Soviétique, il abandonne sans regret la peinture politique après la Révolution Culturelle mais maintient un trait entièrement réaliste avec des couleurs chatoyantes.

Revenu à Shanghai en 1990 après dix ans aux Etats-Unis, Chen observe que les femmes s'habillent mal. Il va consacrer une énergie considérable à y remédier en ravivant les traditions anciennes.

Il peint des groupes de beautés qui auraient leur place dans un défilé de mode. Il devient également cinéaste, crée la marque Layefe d'abord pour des vêtements élégants et abordables puis pour la décoration d'intérieur, pilote une agence de modèles et meurt de surmenage en 2005.

Dans ses peintures les femmes gracieuses se laissent admirer tranquillement à la manière des geishas Japonaises. Un important groupe occupé à prendre le thé, 170 x 244 cm peint en 1996, a été vendu pour RMB 150M incluant premium par China Guardian le 19 décembre 2017.

Le 26 mai à Hong Kong, Christie's vend au lot 30 une huile sur toile 190 x 208 cm peinte en 1997, montrant quatre femmes debout avec de longues robes sophistiquées et colorées. L'oeuvre est intitulée Beautés en Promenade par référence à un poème de Du Fu de la dynastie Tang qui glorifiait la mode de son temps.