17 juin 2018

Amitié entre Florence et Dresde

L'Europe n'est pas une nouveauté. Florence et Dresde dépendent toutes deux du Saint-Empire Romain. L'électeur de Saxe aimerait avoir des ânes Italiens dans ses étables. La coopération qui s'établit entre les deux villes à partir de 1572 est l'équivalent d'un jumelage moderne. Florence est la capitale des arts, incluant des monuments et des sculptures grandioses. Dès 1577 Dresde a l'ambition d'être reconnue comme la Florence de l'Elbe.

L'électeur August de Saxe meurt en 1586. Florence prépare des cadeaux diplomatiques pour son successeur l'électeur Christian. Les présents incluent des chevaux et des bronzes.

Le grand-duc Francesco est un grand amateur du style Maniériste. Depuis 1583 l'Enlèvement des Sabines de Giambologna (Jean de Boulogne) est installé dans la Loggia dei Lanzi qui était et est restée la plus sensationnelle exposition permanente au monde pour des sculptures monumentales.

Le cadeau du grand-duc inclut trois bronzes par Giambologna, probablement choisis dans la collection ducale. Giambologna est au faîte de sa gloire au point que le grand-duc refuse qu'il quitte Florence. Il n'ira pas à Dresde mais ajoute un bronzetto à titre personnel. L'électeur l'en remercie par une chaîne en or. Les quatre bronzes figurent dès 1587 dans l'inventaire du Kunstkammer électoral.

Pour cette opération Giambologna a choisi le Dieu Mars. Le modèle avait été créé par d'autres artistes. Le style est résolument maniériste, opposant les gestes de grande autorité du dieu de la guerre à une nudité musclée. Aucun accessoire symbolique n'est nécessaire pour identifier le dieu. Ce thème n'est pas lié à la personnalité du nouvel électeur qui n'avait pas d'ambitions militaires.

Les opérations nécessaires à la réalisation d'un bronze étaient longues mais Giambologna a probablement créé ce Mars spécifiquement pour cette opération. La supériorité de l'artiste sur ses concurrents réside dans la qualité du ciselage et de la finition. La petite dimension inhabituelle pour l'artiste à cette époque est peut-être une volonté politique de ne pas concurrencer les oeuvres offertes par le grand-duc.

Ce bronze de 40 cm de haut monté sur un petit socle en bois est estimé £ 3M à vendre par Sotheby's à Londres le 4 juillet, lot 5. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes.