4 juin 2018

La Chapelle des Condottieri

Francesco Sforza fut un très habile condottiere qui parvint à établir sa dynastie à Milan en succession des Visconti dont il épousa l'héritière. Son fils Galeazzo Maria lui succède comme duc de Milan en 1466, à l'âge de 22 ans.

Galeazzo Maria Sforza était un vrai prince de la Renaissance, à la fois humaniste et pervers. Il a rapidement mérité une réputation de lubricité et de sadisme. Dans le même temps les meilleurs musiciens accouraient dans sa chapelle ducale pour chanter et composer des messes et des motets.

Un livre de Grandes Heures manuscrit et enluminé pour le jeune duc a été vendu pour £ 1,22M incluant premium par Christie's le 6 juillet 2011 sur une estimation basse de £ 600K. Il est estimé € 600K à vendre par Aguttes pour OVA Aristophil à Paris Hôtel Drouot le 16 juin, lot 22.

Ce livre de très grand format, 35 x 24 cm, pouvait être lu sur un lutrin dans une chapelle. La luxueuse mise en pages est d'une grande originalité. Les enluminures sont de la main d'un artiste identifié comme le Maestro d'Ippolita d'après un travail réalisé en 1465 pour le mariage d'Ippolita Sforza.

Ces Grandes Heures Sforza à l'usage de Rome sont essentiellement dédiées à la Vierge, en latin avec quelques textes mineurs en italien. Les emblèmes et monogrammes ducaux répartis tout au long du livre montrent que sa magnificence est destinée à Galeazzo Maria lui-même.

Une page mentionne Sixte IV, permettant de dater le livre entre l'élection de ce pape en 1471 et l'assassinat de Galeazzo Maria en 1476.