13 juin 2018

La Déesse Bleu Foncé

Artiste en résidence à Santiniketan, Tyeb Mehta y a trouvé ses sources. Ses personnages à la peau diaphane deviennent des réincarnations des déesses Hindoues dont la morphologie et les pouvoirs sont illimités.

La jeune Durga l'inspire. Peinte en 1984, une figure à deux têtes et quatre bras assise paisiblement à côté d'une tête de taureau coupée a été vendue pour INR 17,8 crores incluant premium par AstaGuru le 23 août 2017.

De retour à Mumbai il commence une nouvelle phase de sa carrière, intégrant progressivement par des couleurs vives l'extrême violence déployée pour vaincre le mal par les deux émanations de Parvati, Kali et Durga.

L'image de Kali à la peau bleue est reconnaissable par tout connaisseur de la mythologie Hindoue. Une huile sur toile 170 x 137 cm peinte en 1989 a été vendue pour INR 3,95 crores valant US$ 990K incluant premium par Saffronart le 7 juin 2007, un très haut prix pour cet artiste à cette époque. Elle est estimée US$ 3M valant INR 19,8 crores le 14 juin par la même maison de ventes en ligne depuis Mumbai, lot 33.

La déesse à la peau bleu de Prusse est debout dans une attitude d'extrême force physique, jambes écartées prêtes pour le combat. Un autre corps apparaît comme une victime vaincue tandis qu'une main d'un blanc pur atteint son ventre fertile, symbole de son rôle de renaissance après la destruction. Kali avait une telle force qu'elle piétina un jour le bon dieu Shiva. La langue pendante rouge écarlate exprime sa honte après cette maladresse.

Tyeb Mehta a peint très peu de figures de Kali dans cette attitude. Il préférera la bagarre épique de Durga avec le démon Mahishasura.