12 juin 2018

La Nouvelle Andromède

Depuis la mort de Francis Bacon, Lucian Freud était le plus important artiste Britannique vivant. Ce rôle semble difficile à jouer. Il utilise avec motivation pendant plusieurs années l'accès permanent à la National Gallery qui lui est offert par la direction pour réexaminer l'art ancien.

En 2002 la Tate Gallery organise une grande rétrospective de son oeuvre, en neuf salles organisées selon la chronologie des oeuvres. La conclusion de ce parcours est la déclaration de Freud sur le nu. Il assimile le vêtement à une façade qui cache les instincts et les désirs. Il veut voir ses modèles aussi physiquement à l'aise que des animaux.

Les liens sont étroits également avec la Wallace Collection qui souhaite organiser une exposition consacrée aux oeuvres récentes de Lucian Freud. Ce musée possède un des plus beaux nus féminins de Titian, le Persée et Andromède. Les nus de Freud devront être à la hauteur. Il cherche son Andromède.

Il trouve Sophie, qui travaille pour Tate Publishing. Elle est grande et mince avec de longues jambes. L'Andromède de Titien est debout avec un des bras levé pour l'ancrage au rocher. Freud sait que ses nus couchés sont typiques dans son art. Il pose Sophie sur le lit avec un bras levé, dans une totale nudité.

Portrait on a white cover, huile sur toile 117 x 143 cm, est peint par Freud en 2002-2003 et sera exposé à la Wallace Collection en mai 2004. Cette oeuvre est estimée £ 17M à vendre par Sotheby's à Londres le 26 juin, lot 6.

Avec ses amis, le vieil artiste savait encore mettre le nu en confiance, notamment par son célèbre bavardage. Julie et Martin, peint en 2001, est un bon exemple, vendu pour $ 17M incluant premium par Christie's le 12 novembre 2014. Avec Sophie, choisie par Freud pour son corps d'Andromède, cela ne se passe pas aussi bien. Le nu dormant du Portrait on a white cover a les doigts crispés aux deux mains et l'artiste obsédé par le réalisme ne les a pas assouplis.