6 juin 2018

La Religieuse Moderne

Paris désire apparaître comme la capitale mondiale de la décoration d'intérieur. L'ambitieux projet d'une 'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes' est réactivé après la guerre. Il est plusieurs fois retardé mais l'élan est donné. Les ateliers rivalisent en ingéniosité.

Pierre Chareau est à la fois architecte, concepteur de meubles et amateur d'art. Il est peu connu parce qu'il préfère travailler pour un cercle d'amis. Il cherche à associer la simplicité des formes et la fonctionnalité, sans craindre les difficultés techniques. Il conçoit en 1923 deux meubles résolument novateurs, la Table Eventail à plateau pivotant et la Lampe Religieuse.

La Religieuse est une lampe de parquet d'1,80 m de haut. Le haut fût affilé réalisé en métal plié est un exploit technique du ferronnier Louis Dalbet. L'abat-jour en albâtre apparaît comme une forme complexe bien qu'il soit seulement composé de quatre triangles identiques orientés en quinconce.

Ce modèle a probablement été inspiré par les sculptures cubistes de Lipchitz. La ressemblance de l'abat-jour avec la cornette d'une nonne est peut-être involontaire mais elle a donné une identification facile et une gloire durable à ce modèle sans précédent.

Le fût métallique est réalisé en très petite quantité en 1923 et 1924. Le chiffre exact n'est pas connu. Une de ces lampes est estimée $ 800K à vendre par Christie's à New York le 20 juin, lot 11.

La suite de la production est en bois. La collection Chwast incluait une paire en acajou dissociée par Sotheby's le 21 novembre 2016 pour € 1,08M et 850K incluant premium sur des estimations basses de € 300K chacune.

L'Exposition internationale a lieu en 1925. Son influence est considérable avec à la fois l'engouement pour le style Art Déco et la voie vers le modernisme. Chareau participe avec réticence, regrettant que le luxe domine par rapport à la production de masse. Il est ainsi un prédécesseur de Jean Prouvé.

Les théories de Le Corbusier apparaissent à cette exposition. Pour définir le caractère indissociable de l'architecture et du meuble, il les définit conjointement comme une machine à vivre. Chareau, Le Corbusier, Eileen Gray, Francis Jourdain et Auguste Perret ont inventé le meuble moderne à Paris autour de 1925.