13 juin 2018

Le Grand Salon de Lord Dundas

Lawrence Dundas fait fortune dans la logistique de l'armée Britannique en Flandres pendant la guerre de Sept Ans. Il est nommé Baronet en 1762 sans attendre la fin de la guerre et est surnommé le Nabab du Nord, sans doute par allusion à son origine Ecossaise.

Le nouveau Lord achète et aménage plusieurs résidences somptueuses, donnant ainsi du travail à tous meilleurs architectes et ébénistes britanniques de son temps. Il ne refuse aucun style à condition qu'il soit luxueux et apprécie particulièrement l'architecture Palladienne et l'art décoratif des Gobelins.

Lord Dundas acquiert une résidence à Londres située très stratégiquement dans le quartier des affaires, dans Arlington Street. Pour agrandir cette maison à son goût il fait appel à l'architecte Robert Adam, grand connaisseur de l'architecture antique après un long séjour à Rome. Pour assurer la plus parfaite harmonie entre l'architecture et l'ameublement, il demande à Adam de dessiner les meubles.

Les dessins des sophas (selon l'orthographe du temps) et des chaises faits par Adam pour Dundas en juillet 1764 ont été conservés. La fabrication de ces sièges et de plusieurs autres pièces de mobilier est commandée à Thomas Chippendale. Les dessins de ces sièges sont proches d'une figure préparée en 1759 par Chippendale et incluse dans la troisième édition de son catalogue en 1762.

La suite de sièges réalisés par Chippendale en 1765 pour le grand salon d'Arlington Street est composée de deux paires de canapés et huit fauteuils sculptés dans un style foisonnant inspiré des bas-reliefs des sarcophages Romains avec sphinges et griffons. L'ensemble a été dissocié en 1934.

Les deux paires de sofas sont de largeur différente. Un exemple de 252 cm de large a été vendu pour £ 2,17M incluant premium par Christie's le 18 juin 2008. Il avait conservé des traces de sa dorure d'origine. Dans la même vente une paire de fauteuils a été vendue pour £ 2,3M incluant premium.

La paire de sofas de 218 cm a été dissociée en 1997. Ces deux sièges sont estimés £ 2M chacun à vendre par Christie's à Londres le 5 juillet, lot 15 et lot 16. Ils sont discutés par Christie's dans la vidéo partagée et commentée par Antiques Trade Gazette.