18 juin 2018

Louis XIV à Cheval

Pendant le règne de Louis XIV l'art doit glorifier ce roi qui veut être l'égal des plus grands souverains de l'histoire. En 1665 Bernin propose un monument équestre qui serait installé entre le Louvre et les Tuileries. Il reçoit deux ans plus tard la commande pour une statue en marbre de Louis XIV basée sur la statue équestre de Constantin.

Les années passent et le monument de Bernin n'est toujours pas livré. Le roi a établi pendant ce temps un régime protectionniste, y compris en matière d'arts. Avant même la réception du monument en 1685, Louvois demandait à Girardon d'y apporter d'importantes modifications. Cette statue de près de 4 m de haut est ensuite installée à Versailles.

Il faut faire mieux. En 1686 un bronze montrant Louis XIV debout en costume de sacre est installé sur la nouvelle Place des Victoires. Haut de 12 m en incluant son haut piédestal, le monument a été réalisé par Desjardins. Il sera détruit pendant la Révolution.

La place qui deviendra Place des Conquêtes avant d'être la Place Louis-le-Grand et plus tard la Place Vendôme est également en cours de construction. Poussé par Louvois, le roi commande en 1685 une statue équestre à Girardon. Conçu sur le modèle de la statue de Marc Aurèle, le monument est réalisé en 1692 en une seule coulée de 60 000 litres de bronze. Inauguré en 1699, il mesure 7 mètres de haut, 17 m en incluant le piédestal, et sera également détruit sous la Révolution.

En 1690 Louvois veut la même chose pour son château à Meudon. Girardon prépare un modèle très similaire, avec un changement dans la position du bras pour tenir un bâton de commandement. Cette version sera illustrée dans le répertoire des oeuvres et collections de Girardon réalisé sous la supervision de l'artiste à la fin de sa vie.

Quatre répliques en réduction de la statue équestre de Louis XIV par Girardon ont été réalisées sous la supervision de l'artiste. Une seule d'entre elles est dans la configuration Louvois-Meudon. Cette statue 104 x 90 x 43 cm pesant 232 Kg est estimée £ 7M à vendre par Christie's à Londres le 5 juillet, lot 130.

La date de fonte d'un des trois spécimens en configuration Louis-le-Grand est connue : 1696. Les inspections radiographiques de trois répliques montrent que les bras ont été assemblés sur des corps étayés par des armatures internes similaires.