19 juin 2018

Têtes Idéales par Canova

Spécialiste du marbre, Antonio Canova sculpte des figures et des monuments d'une extrême qualité. L'oeuvre est précédée de modèles en argile et en plâtre.

Grâce à un processus mis au point par l'artiste, la finition est belle et brillante, atteignant la délicatesse d'une vraie peau. Canova a expliqué sa méthode qui consiste à passer sur la surface un pinceau trempé dans de l'eau sablée puis à nettoyer avec une éponge. Le marbre reste naturel sans adjonction de pigments.

Les bustes de jeunes femmes se prêtent très bien à la perfection atteinte par Canova. A partir de 1811 il propose à ses clients des Têtes Idéales (Teste Ideali) auxquelles il donne généralement des identifications mythologiques, historiques, littéraires ou allégoriques. Certaines sont données à des patrons qu'il souhaite honorer.

En mars 2012 une tête en marbre est vendue aux enchères à Londres sans identification d'auteur et de sujet et sans provenance. L'acheteur l'inspecte après la vente et l'identifie comme étant La Paix sculptée en 1814 par Canova pendant qu'il travaillait à une statue entière sur ce thème pour un ministre Russe.

A cette époque toute l'Europe a hâte d'en finir avec les guerres Napoléoniennes. Le Pape demande l'aide de Canova pour le rapatriement d'oeuvres pillées. Le Buste de la Paix a été promis puis donné par l'artiste à un Lord Britannique impliqué dans ce projet. L'identification de l'oeuvre a été perdue par les descendants.

Ce buste de 53 cm de haut en incluant son socle en marbre blanc sera vendu au lot 25 par Sotheby's à Londres le 4 juillet. La vidéo ci-dessous montre que sa qualité est réelle. Il est surprenant qu'aucune attribution n'ait été tentée en 2012.