28 juin 2018

Une BMW pour John Surtees

Lorsqu'elle est introduite à New York pendant l'été 1955, la BMW 507 suscite bien des louanges. Ce roadster concurrencera la Mercedes-Benz 300 SL, elle sera moins chère et les clients Américains aimeront son élégance.

La production ne démarre pas avant novembre 1956. Les coûts de production sont beaucoup plus élevés que prévus et le prix de vente est devenu excessif. BMW continue jusqu'en 1959 ce modèle qui perd de l'argent. Les dirigeants de la marque avaient espéré vendre 5000 exemplaires par an. En tout 252 exemplaires seulement ont été construits.

Marchand de motos à Londres, Jack Surtees est en relation professionnelle avec les importateurs de Porsche et BMW. Son fils John est un prodige de la compétition moto, champion du monde en catégorie 500 cc en 1956 à l'âge de 22 ans avec MV Agusta.

En 1957 à Hockenheim, John est séduit par la 507 apportée au stand BMW par le chef du développement de la marque, qui autorise le jeune champion à la conduire. Quand Agusta annonce à John que ses performances ont dépassé son salaire et méritent un cadeau, il demande une 507. C'est trop cher : ils transigent pour un partage du prix moitié-moitié.

John est déçu : sa 507 est poussive dans les côtes. Le dirigeant lui indique que la voiture d'Hockenheim avait un moteur plus puissant et qu'il accepte de modifier la voiture de John avec une spécification similaire.

Décédé en 2017, John Surtees avait gardé et utilisé pendant toute sa vie cette 507 unique en son genre, résistant même discrètement à une intimidation d'Enzo Ferrari pour qu'il renonce aux voitures allemandes. Elle est estimée £ 2M à vendre par Bonhams à Goodwood le 13 juillet, lot 330. Je vous invite à regarder la video préparée par Goodwood Road and Racing avec Bonhams.