25 juil. 2018

George Washington avant le Coin Act

Le 30 avril 1789 a lieu l'inauguration de George Washington comme premier président des Etats-Unis. La création d'un système monétaire devient de plus en plus urgente. Tout au long de 1791 les débats sont intenses entre la création d'une usine fédérale sous étroit contrôle gouvernemental et la sous-traitance à des ateliers privés.

Plusieurs artisans proposent leur savoir-faire en produisant des pièces d'essai en cuivre pour le 1 cent. La similitude de pièces d'origines variées avec l'effigie du Président laisse supposer qu'un guide leur était fourni. Le plus actif n'est pas américain mais anglais : l'atelier Westwood à Birmingham, pour lequel Hancock est le graveur.

Les essais à dénominations multiples semblent être une pratique courante. Des pièces sont fabriquées avec la même matrice avec des métaux différents sans se préoccuper de la valeur de circulation. Cette observation rend incompréhensible l'usage attendu du Continental Dollar de 1776.

Le 12 janvier 1792 le Sénat approuve des exigences plus détaillées concernant le dessin, suscitant un nouveau débat sur une possible interprétation monarchique du portrait du président. La position de Washington sur ce point est controversée mais il ne semble pas contrarié quand le Mint Act du 2 avril 1792 supprime son effigie et la remplace par la Liberté.

Une seule pièce d'or datée 1792 à l'effigie de Washington est connue. Elle a été frappée avec des matrices également utilisées avec l'argent et le cuivre. Décrite pour la première fois en 1855, cette pièce a longtemps été attribuée à Hancock. Elle est maintenant ré-attribuée à l'inventeur Américain Jacob Perkins travaillant à Newburyport MA, auteur d'une médaille où le dessin du portrait est incontestablement identique.

Cette pièce d'or est proche de l'aigle tel que défini dans le Coin Act. Elle ne respecte pas toutes les prescriptions de janvier 1792 et a peut-être été gravée auparavant et post-datée. Elle est gradée XF-45 par NGC. Ses traces d'usure sont typiques d'un transport dans une poche que l'imagination des numismates identifie comme la poche du Président.

Elle fut pendant 75 ans la pièce préférée de la collection d'Eric P. Newman pour son lien avec le premier Président dans le métal le plus précieux pendant la phase de préparation du Coin Act. Elle sera vendue sans prix de réserve au lot 5010 par Heritage à Philadelphie le 16 août au bénéfice d'institutions désignées par l'Eric P. Newman Numismatic Education Society. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes.