27 juil. 2018

Les Deux Séries de 250 GTO

Il ne suffit pas d'être la plus jolie berlinette de son temps pour gagner les compétitions en Grand Tourisme, surtout quand Jaguar, Aston Martin et Shelby appliquent d'ambitieux programmes de développement. La Ferrari 250 GT SWB n'est plus compétitive avec son avant trop oblique qui se soulève à 250 Km/h.

Une équipe autour de Giotto Bizzarrini conçoit une carrosserie basse avec un capot avant très allongé. Pour faciliter l'homologation, le nouveau châssis a les mêmes dimensions que la SWB. Les études sont validées en soufflerie. Le moteur abaissé vers le sol reste un V12 Colombo 3 litres tout en incorporant plusieurs améliorations de la 250 TR.

Ainsi naquit la 250 GTO au début de 1962. 33 voitures sont construites selon ce modèle. Elles dominent aussitôt toutes les compétitions d'endurance et de côte. Cependant Bizzarrini a quitté la société après un désaccord avec Enzo Ferrari.

La fuite en avant technologique continue. L'homologation de la 250 LM risque d'être refusée. En attendant des jours meilleurs, Ferrari demande à Mauro Forghieri et son équipe de modifier la 250 GTO selon les conceptions aérodynamiques de la LM. Trois 250 GTO Series II sont construites en 1964.

Quatre voitures de la Series I ont été up-gradées en 1964 selon les spécifications de la Series II. L'une d'elles est estimée $ 45M à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 25 août, lot 247. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes.

Cette voiture était en 1962 la troisième GTO produite. Testée en mai par Phil Hill à la Targa Florio, elle est vendue par Ferrari quelques jours plus tard à un ami d'Enzo Ferrari, Edoardo Lualdi-Gabardi, qui obtient avec elle d'excellents résultats en courses de côte. En avril 1964 Corrado Ferlaino la mène First In Class à la Targa Florio, validant ainsi brillamment le concept transitoire de la Series II.

Le prix d'une Ferrari 250 GTO dépend de ses résultats dans les compétitions d'époque et de son historique d'accidents. La voiture à vendre n'a pas été endommagée. Pour des raisons de préservation le moteur d'origine a été enlevé il y a quelques années. Il est vendu avec la voiture.

En mai 2018 un prix de $ 70M en transaction privée a été annoncé pour une 250 GTO avec un meilleur historique de course incluant la victoire au Tour de France en 1964.