31 juil. 2018

Triomphe pour la Mk II

En 1963 Ferrari est à vendre. Ford Motor Company est intéressé mais Enzo Ferrari lui-même fait échouer les négociations. Henry Ford II (HF2) est furieux. Il veut battre Ferrari sur son terrain de prédilection, au Mans.

Ford qui n'a pas d'expérience pour le développement d'une voiture de compétition trouve les alliances nécessaires, notamment avec Lola Cars, Shelby et Kar Kraft, et embauche comme chef de projet John Wyer qui avait assuré les succès d'Aston Martin. Le développement est confié à la nouvelle division Ford Advanced Vehicles créée en Angleterre pour ce projet identifié sous la référence GT40.

La première série, en 1964, est la Mk I avec un moteur V8 de 4,7 litres. L'aérodynamique est mal conçue et les résultats sont mauvais. Pendant ce temps l'archi-rival Ferrari gagne au Mans en 1965 pour la sixième année consécutive.

HF2 est têtu. En 1966 il faut gagner à n'importe quel prix. La série Mk II est équipée d'un moteur Ford V8 de 7 litres. Carroll Shelby a remplacé Wyer et transféré la maintenance aux Etats-Unis. Les problèmes techniques observés sur les premières Mk I ont été traités et les performances des Mk II à Daytona et Sebring sont prometteuses.

Le triomphe se produit aux 24 heures du Mans 1966 en présence du patron. Pas moins de huit Mk II et cinq Mk I confiées à plusieurs équipes privées sont qualifiées après les essais. Parmi ces voitures trois seulement terminent la course, toutes des Mk II, mais elles occupent brillamment les trois premières places. Pour la première fois une marque Américaine a gagné les 24 heures du Mans.

Il n'y a pas de raison de minimiser ce succès, et la GT40 gagnera à nouveau les trois éditions suivantes, en 1967 avec une Mk IV et avec un retour de la Mk I en 1968 et 1969 suite à un changement de règlement limitant la puissance. Il faut cependant noter le très mauvais résultat de Ferrari en 1966, la première voiture de cette marque étant devancée non seulement par les trois Ford mais aussi par quatre Porsche 906.

Le 24 août à Monterey, RM Sotheby's vend une des voitures du trio gagnant, la Mk II classée 3ème au Mans en 1966. Après cette course elle a été utilisée comme voiture promotionnelle puis comme voiture de développement pour la série Mk IIB. Chronométrée à 326 Km/h à Mulsanne en 1967, elle répond à l'objectif d'HF2 que ses GT40 dépassent 320 Km/h. Elle est estimée $ 9M, lot 124.