21 août 2018

Le Thriller d'Hawaii

L'archipel d'Hawaii établit en 1850 une organisation postale pour gérer les courriers internationaux, essentiellement à l'usage des missionnaires qui gardent des relations avec les Etats-Unis. Le postmaster édite en 1851 trois timbres valant 2 cents, 5 cents et 13 cents. La plus basse dénomination destinée à l'acheminement de journaux est très rare.

L'arrivée en 1905 sur le marché philatélique de l'enveloppe Dawson circulée en 1852 est un évènement. En très bon état elle porte pour l'expédition un 2c et un 5c d'Hawaii et pour la réception une paire du 3c Américain. Elle a été vendue pour $ 2,25M incluant premium par Siegel le 25 juin 2013.

La collection Ferrari également connue sous le nom de Von Ferrary est la plus grande collection philatélique de tous les temps incluant les grands trésors de cette spécialité : le British Guiana 1c, le treskilling jaune, l'enveloppe de Bordeaux. Dans les ventes aux enchères de sa succession à Drouot, le plus haut prix, 156 000 francs, est enregistré le 23 juin 1921 sur le plus bel exemplaire connu du 2c d'Hawaii.

Ce timbre n'avait pas été décrit du vivant de Von Ferrary. En 1921 une trace au dos du timbre laissait encore le doute sur une possible oblitération. Il a été définitivement expertisé comme non-utilisé un peu plus tard.

Ce prix extraordinaire fait tourner les têtes. L'Almanach Vermot 1922 publie une courte histoire racontant qu'en 1892 le propriétaire d'un timbre de même variété, peut-être le même que le spécimen Ferrary, avait été assassiné par un "ami". Le timbre avait été trouvé en possession du meurtrier par l'enquêteur.

L'Almanach Vermot, très apprécié des Français à cette époque, est une publication annuelle entremêlant informations pratiques, blagues et calembours, ne prétendant pas du tout être une source crédible pour ses histoires fabuleuses. Le nom de l'assassin n'a laissé aucune autre trace sur le web. La victime est nommée Gaston Leroux, homonyme parfait du premier écrivain français d'histoires de détectives, inventeur du personnage Rouletabille, en pleine activité en 1922.

L'anecdote Vermot est intéressante car elle renforce l'attention accordée à ce timbre. Insensibles à l'humour français, quelques philatélistes ont avalisé cette fantaisie, transformant la blague en supercherie.

Ce timbre reste aujourd'hui le seul exemplaire neuf de sa variante. Il a été vendu pour $ 660K incluant premium par Siegel le 7 novembre 1995 et acheté par Gross deux ans plus tard aux enchères dans une autre maison de ventes. Il est estimé $ 500K à vendre par Robert A. Siegel à New York le 3 octobre, lot 106. Voici le lien vers la section consacrée à la collection Gross sur le site web de la maison de ventes.