27 sept. 2018

La Saison des Pastèques

Le Coinage Act de 1792 basait l'équilibre de la monnaie Américaine sur une parité immuable à 15:1 entre l'or et l'argent. Ce bimétallisme n'a pas résisté aux ruées vers l'or. A partir de 1873 le gouvernement cherche en vain à répondre à la fois à la popularité de l'or et à l'abondance de l'argent.

Beaucoup d'Etats n'ont pas d'or. Le dollar est trop cher pour eux et ils espèrent une inflation pour payer leurs dettes. Le gouvernement réagit en achetant d'énormes quantités de bouillon d'argent payées à partir de 1878 avec des Silver Certificates of Deposit qui sont échangeables contre des pièces d'argent.

L'argent n'intéresse toujours pas les utilisateurs. En 1889 les réserves fédérales de pièces d'argent atteignent $ 283 millions. Il faut trouver autre chose. Une fois de plus le remède sera pire que le mal. Le Silver Purchase Act du 14 juillet 1890 double le volume des achats d'argent par le gouvernement en autorisant le paiement par un nouveau billet nommé Treasury Note ou Coin Note, échangeable en pièces de monnaie sans stipuler le métal.

Les spéculateurs se précipitent pour vendre leur bouillon d'argent contre ce papier qu'ils échangent aussitôt contre des pièces d'or. Sur l'année 1890 le prix de l'argent tombe de 1,16 à 0,69 dollar par ounce. La crise de plus en plus sévère aboutira à la dépression catastrophique de 1893.

Les Treasury Notes sont émis en sept dénominations en 1890, auxquelles le $ 50 s'ajoutera l'année suivante. Le Trésor veut trop bien faire. Pour les deux plus grosses dénominations, $ 100 et $ 1000, la finesse d'ornement du dos est destinée à décourager les contrefaçons. Elles deviennent de ce fait plus difficile à inspecter avec le risque de ne plus discriminer les vrais et les faux.

Les chiffres 0 de ces deux dénominations sont énormes et laids. Les $ 100 et $ 1000 sont surnommés péjorativement Watermelon et Grand Watermelon. Le gouvernement comprend ses bévues de conception et crée en 1891 une série avec de nouveaux dos, qui sera tout aussi éphémère : la production des Treasury Notes cesse après la série de 1891.

Sept Grand Watermelons de $ 1000 ont survécu, répartis en deux variantes. Trois sont en mains privées. Le meilleur des sept exemplaires, gradé About New 50 par PCGS, a été vendu pour $ 1,1M incluant premium par Lyn Knight en octobre 2005. Il est estimé $ 1,25M par Stack's Bowers à Baltimore le 25 octobre, lot 3042. L'unique exemplaire en mains privées de la seconde variante a été vendu pour $ 3,3M incluant premium par Heritage le 10 janvier 2014.