24 sept. 2018

L'Art de la Femme Noire

Petite-fille d'esclaves libérés, Elizabeth Catlett développe très tôt une sensibilité sociale qu'elle souhaite exprimer par l'art. A l'époque de la ségrégation et longtemps avant l'acceptation du féminisme, il est illusoire pour une femme noire de vouloir faire carrière comme artiste. Elle sera enseignante. Son art original et authentique servira à éveiller les jeunes femmes Afro-Américaines.

Elle termine ses études en 1940 à l'University of Iowa par un diplôme de Master in fine arts pour lequel elle a réalisé une sculpture sur calcaire sur le thème de Mother and child.

Catlett utilise toutes les techniques artistiques : gravure, peinture, sculpture en bois, terre cuite, plâtre et bronze, mais elle pratique très peu la taille directe qui impose une discipline et une minutie qui ne sont guère en ligne avec son envie de définir et divulguer un art moderne Afro-Américain.

Son style inspiré par Zadkine est cubiste avec une très forte part de réalisme, montrant avec une simplification expressive les traits caractéristiques de la communauté qu'elle promeut.

Probablement aussi sous l'influence de Zadkine, elle sculpte une autre oeuvre en pierre vers 1943. Cette tête de jeune homme de 33 cm de haut est estimée $ 200K à vendre par Swann Galleries à New York le 4 octobre, lot 20.

Tout au long de sa carrière qui s'étend sur sept décennies, Elizabeth Catlett reste fidèle à son engagement militant, non sans difficultés à cette époque où les minorités ne sont pas appréciées. Mieux reçue au Mexique dans la mouvance gauchiste de Rivera et Kahlo, elle perd la citoyenneté Américaine de 1962 à 2002.