15 sept. 2018

Le Poème des Pavots

Les porcelaines falangcai d'époque Qianlong sont d'une extrême rareté et très difficiles à dater. Cette technique développée à l'origine pour l'empereur Kangxi dans le petit atelier des Jésuites avait survécu au règne de Yongzheng grâce à la persévérance et au talent de Castiglione. La porcelaine blanche préparée à Jingdezhen était décorée avec les émaux des plus exquises couleurs dans cet atelier du palais impérial avant la dernière mise à feu.

Peintre sur soie, Castiglione avait réussi à plaire à ces trois empereurs exigeants en ajoutant au style graphique traditionnel Chinois des éléments d'une grande précision naturaliste. Le vase Qianlong de la collection Meiyintang avec des faisans au nid est un très bel exemple. Il a été vendu pour HK$ 200M en post sale par Sotheby's le 7 avril 2011.

Le 3 octobre à Hong Kong, Sotheby's vend au lot 1 un bol falangcai Qianlong de 11,8 cm de diamètre décoré de pavots. Le communiqué de presse du 30 août indique qu'il est attendu au-dessus de HK$ 200M. Je vous invite à regarder ci-dessous la video partagée par la maison de ventes.

Directement inspiré par l'art de Castiglione, ce bol montre sur sa paroi externe des fleurs de pavots de couleurs variées sur de longues tiges courbées dans toutes les directions par le vent. Tout comme le nid des faisans, cette scène est ancrée sur un sol rocheux. La forme bombée et le bord retourné donnent un effet tridimensionnel à ce dessin qui monte jusqu'en haut de la pièce. L'intérieur du bol est décoré des fruits d'abondance et la marque impériale est en émail bleu.

Qianlong aimait les citations littéraires. Le haut col du vase aux faisans est décoré d'un poème. De même un poème en quatorze caractères orne l'arrière du bol aux pavots en haut d'une large zone par ailleurs inutilisée.

Ce poème est d'époque Ming, directement lié avec le thème du bol. Un des noms du pavot en Chinois est Yu meiren, la Belle Yu, en souvenir de la concubine d'un empereur usurpateur contre les Han. Lorsque la défaite est devenue inévitable, Lady Yu a chanté pour son empereur une chanson langoureuse tout en dansant autour d'une épée sur laquelle elle s'est ensuite transpercée.