19 sept. 2018

Les Points de Fuite de Mark Grotjahn

Inspiré par l'art de Picasso, Mark Grotjahn commence par des peintures abstraites avec deux points de fuite répartis sur une verticale centrale. Les lignes radiantes définissent des triangles qui sont remplis de façon monochrome dans plusieurs nuances d'une couleur de base. C'est sa série des Butterflies, offrant l'illusion de papillons aux ailes ouvertes.

Il change de thème en 2007. Les point de fuite sont désormais multiples, répartis sur la toile pour simuler une bouche, un nez et des yeux en quantité indéterminée. Les graphismes radiants sont désormais des lignes de toutes les couleurs qui s'enchevêtrent en un profond impasto. Les éléments figuratifs disparaissent, comme faisaient les dessins préliminaires de Pollock sous son dripping.

Les couleurs sont soigneusement choisies pour qu'aucune d'entre elles ne soit dominante. Comme pour Rothko ou Gaitonde, les oeuvres originales sont spectaculaires et leur reproductions photographiques sont ternes. Au travers des plis de l'impasto, le spectateur cherche le visage comme il cherche le message caché avec Mark Bradford ou le détail truculent avec Cecily Brown.

Peinte en 2011, Untitled (S III Release to France Face 43.14), huile sur carton montée sur toile 257 x 187 cm, a été vendue pour $ 16,8M incluant premium par Christie's le 17 mai 2017.

Le 4 octobre à Londres, Christie's vend Untitled (Yellow and Green Low Fall Face 41.80), 224 x 124 cm peinte la même année dans la même technique. Elle est estimée £ 6M, lot 21.