18 sept. 2018

Meilleur que Gunga Din

Philip Vincent considère que les records de vitesse augmenteront les affaires pour sa marque de motos Vincent HRD. En 1947 il fait adapter pour cet objectif une moto de série du modèle Vincent HRD Series B Rapide. Elle est surnommée Gunga Din par référence au poème de Kipling qui se termine par le vers célèbre : "You're a better man than I am, Gunga Din".

Gunga Din servira de modèle de développement pendant plusieurs années. Le premier modèle commercial dérivé est la Black Shadow dont le prototype est terminé en février 1948.

Dans sa version d'origine, Gunga Din atteint 130 mph (210 km/h). Ce n'est pas assez : cette vitesse avait été atteinte par BMW depuis 1929 et la marque Allemande détenait depuis 1937 le record avec 173 mph, suivie de très près par Gilera et Brough.

En 1948 Vincent travaille sur une version de course dérivée de la Black Shadow pour laquelle les équipements superflus seront ôtés aux dépens de l'homologation routière. Le 13 septembre à Bonneville, une Black Shadow modifiée bat le record de vitesse sur sol Américain avec 148 mph.

Le prototype d'un nouveau modèle Black Lightning Vincent HRD incorporant les améliorations de Bonneville est exposé par Vincent au British International Motor Show qui ouvre à Earls Court le 27 octobre 1948. La Black Lightning est très chère et ne peut intéresser que les champions confirmés. 5 exemplaires seulement sont vendus pendant le premier semestre 1949.

La deuxième moto de cette série avait été vendue au coureur Suisse Hans Stärkle qui avait été avant guerre pilote d'usine pour NSU. Il l'utilisa en compétition, parfois avec un sidecar. Les propriétaires suivants l'ont modifiée pour obtenir l'homologation routière.

Cette Black Lightning n'a jamais été accidentée malgré un usage fréquent. Elle est estimée $ 400K à vendre par Bonhams à Birmingham, Alabama le 6 octobre, lot 144. Je vous invite à regarder et écouter la video préparée par la maison de ventes.