23 sept. 2018

Une Pendule Dorée pour Qianlong

Pendant la période Kangxi, les nouvelles relations avec les étrangers génèrent un intérêt pour les pendules. Qianlong intègre l'horlogerie dans son périmètre de supervision directe. Les ateliers mécaniques du Palais impérial sont considérablement développés sous son règne, occupant à leur apogée environ cent personnes.

Avec l'aide des Jésuites, ces ateliers imitent en forme, en technique et en flow de production les modèles Européens. Un véritable système qualité est appliqué, incluant récompenses et punitions après inspection du travail réalisé.

Le 3 octobre à Hong Kong, Sotheby's vend une somptueuse horloge à pendule de 47 cm de haut portant la marque impériale de Qianlong, lot 3421 estimé HK$ 15M.

Elle a la forme d'une tour carrée surmontée d'une double coupole ajourée et d'une galerie avec des piliers balustres. Le cadran marqué en chiffres romains pour les heures et en chiffres arabes pour les minutes est d'inspiration occidentale. Le luxe apporté à cet objet est typiquement Chinois avec une riche ciselure de feuilles et fleurs. Toutes les parois de bronze sont entièrement dorées.

Les horlogers impériaux Chinois ont atteint sous Qianlong le savoir faire de leurs collègues anglais. Cette horloge n'est clairement pas une caisse Chinoise abritant un mécanisme anglais mais bien une pièce entièrement fabriquée en Chine : les échappements horizontaux sont une innovation locale.

Il est très difficile de situer cette horloge dans les six décennies de la période Qianlong. On notera cependant qu'elle n'a pas de complication excepté une rudimentaire frappe sonore des quarts d'heure par choc sur un bol de bronze.

Elle est probablement antérieure à l'intérêt passionné de l'empereur pour les automates musicaux développés en Europe pendant la seconde moitié de son règne. Le besoin de maintenir le contact commercial avec la Suisse et l'Angleterre assurera pendant un siècle le succès des ateliers de Guangzhou, constituant une nouvelle phase de l'horlogerie de luxe Chinoise.