9 oct. 2018

La Force Colossale d'Hercule

Les Romains des deux premiers siècles de l'Empire appréciaient les sculptures en marbre blanc montrant plus grands que nature des hommes nus avec toute leur force. Les modèles étaient pris dans la Grèce classique des 5ème et 4ème siècles BCE. Trop fragiles, la tête et les membres ont le plus souvent disparu.

Le torse d'athlète de la collection Saint-Laurent - Bergé a été vendu trois fois par Christie's : € 1,3M en février 2009, £ 960K le 24 octobre 2013, £ 1,08M le 9 juillet 2015. Ces résultats incluent le premium.

Les Romains trouvaient le paroxysme de cet art dans la légende d'Hercule. Un torse exhibant des muscles saillants a été vendu pour $ 2,74M incluant premium par Christie's le 11 décembre 2014 sur une estimation basse de $ 1M. Il est estimé $ 2,5M à vendre par Christie's à New York le 31 octobre, lot 48. En incluant la jambe gauche préservée jusqu'au genou, ce fragment mesure 132 cm de haut.

Le héros sans tête porte sur son épaule gauche la peau du lion qui symbolise sa plus grande gloire après la réussite de ses travaux. La position est légèrement déhanchée, indiquant que le bras droit manquant était appuyé sur la massue.

Aucun modèle Grec exact n'est connu. Il est cependant une très proche variante de l'Herakles Albertini conservé au Museo Nazionale de Rome dont les deux jambes sont complètes. Un cratère Apulien à figures rouges réalisé plusieurs siècles avant la réplique Romaine montre un artiste occupé à peindre un marbre blanc d'un type similaire. Dans les trois exemples la position de la peau de lion est différente.