27 oct. 2018

Mystères et Méditations

Pendant les vingt dernières années de sa vie, Mark Rothko a construit une extraordinaire compilation de la représentation des émotions par les dialogues entre les couleurs.

Les couleurs les plus sombres ne sont pas lugubres. Elles peuvent même constituer la totalité d'une peinture à condition d'être chatoyantes. Pour tester ce style très particulier, l'artiste est encouragé par les murs sombres de la Villa des Mystères à Pompéi.

Rothko veut partager ses émotions en immergeant le visiteur dans son art. La plupart des spectateurs n'ont pas son hypersensibilité ni sa culture et les dialogues sont difficiles, d'autant plus que les opus n'ont pas de titre et ne sont pas expliqués. Le couple de mécènes John et Dominique de Menil parviennent à intégrer ce très difficile enseignement.

Le 15 novembre à New York, Christie's vend Untitled (rouille et deux noirs sur prune), huile sur toile peinte en 1962, lot 18 C estimé $ 35M.

La disposition des rectangles est classique dans le style de l'artiste et le format presque carré 152 x 145 cm est courant dans la phase qui suit le projet abandonné des Seagram Murals. Les tonalités à la fois subtiles et extrêmes plaisent à l'artiste qui accroche l'oeuvre dans son atelier. Dominique de Menil est convaincue.

En 1964 les De Menil concrétisent leurs relations avec l'artiste en lui offrant de financer un espace de méditation à Houston. Pour ce projet qui deviendra la Rothko Chapel, Rothko réalise le meilleur de son art sombre. L'installation inspirée par les Grandes Décorations de Monet est posthume.

Dominique a inclus l'oeuvre séminale peinte en 1962 dans une exposition temporaire du vivant de l'artiste mais elle ne l'a pas achetée. Continuant jusqu'à maintenant à susciter l'enthousiasme des De Menil, elle a été acquise en 1979 par leur fils François.