29 oct. 2018

Réflexion dans la Ville

Laissant libre cours à sa sensibilité tout en restant liée aux avant-gardes par le cercle de Stieglitz, Georgia O'Keeffe est une artiste authentique et une pionnière. Elle avait été une des toutes premières à pratiquer l'art abstrait en Amérique.

Son intérêt pour la géométrie lui donne une vision sans précédent de la construction d'un paysage. Le reflet des montagnes dans le lac George, peint en 1922, peut être basculé orthogonalement pour devenir une oeuvre abstraite centrée sur une totale symétrie. Cette peinture a été vendue pour $ 13M incluant premium par Christie's le 19 mai 2016.

En 1925 Stieglitz et O'Keeffe emménagent au 30ème étage d'un gratte-ciel tout neuf à Manhattan. Après quelques réticences par rapport à ce mode de vie sans précédent, Georgia est captivée et commence à peindre des vues de ville.

Le 14 novembre à New York, Sotheby's vend une vue intitulée A Street, huile sur toile 127 x 76 cm peinte en 1926, lot 34 estimé $ 12M.

Montrant en enfilade les gratte-ciel des deux côtés de la rue, cette composition est presque symétrique, comme la vue du lac George. Les murs sont géométriques, lisses, sans fenêtres, avec une agréable variation de tons pastels,

La chaussée n'est pas visible mais le haut recourbé d'un éclairage de rue montre qu'on n'en est pas loin. Ce minuscule élément judicieusement centré sur le bord bas devient un point d'ancrage à partir duquel le regard peut faire d'incessants allers et retours par la brèche centrale du ciel.

La même année, les gros plans de fleurs par Georgia font sensation dans les milieux artistiques de New York par leur possible interprétation comme des organes féminins. Georgia, prudemment, commentera peu. Stieglitz qui habituellement soutenait les nouvelles tendances est réticent par la masculinité des paysages de villes de sa femme. Effectivement, s'il a renversé A Street de bas en haut, il a peut-être vu une paire de jambes écartées.

Le tweet ci-dessous ne montre que le haut de l'image.