6 nov. 2018

Espoir dans la Nuit

De 1934 à 1945 Miro apparait comme un témoin hypersensible des tragédies de son temps : la crise sociale suivie par la guerre d'Espagne et le Franquisme, et la Seconde Guerre Mondiale.

En janvier 1945 il devient légitime d'imaginer que la fin des horreurs est proche. Miro accompagne cet espoir par une série d'huiles sur toile, une technique qu'il n'avait pas utilisée pendant les heures les plus noires.

Le premier opus de cette série est daté du 26 janvier et intitulé Femme et Oiseau dans la Nuit. Les contours de la femme sont peints en très fines lignes noires, beaucoup plus faciles à lire sur le fond blanc brillant que les figures extraterrestres des Constellations de 1940. Les yeux et le sexe forment des figures colorées à l'intérieur de ce corps.

Cette image onirique n'est ni réaliste ni cubiste. La position des yeux dans le cercle de la tête répond seulement à un équilibre géométrique. La composition est complétée par des notes de musique et des étoiles.

Comme prévu, la situation s'améliore. Le 1er février avec une Femme rêvant de l'Evasion, les méchants oiseaux ont déjà disparu. Cette huile sur toile 146 x 114 cm a été vendue pour £ 8,4M incluant premium par Sotheby's le 5 février 2013.

Le 15 novembre à New York, Phillips vend une Femme dans la Nuit peinte le 22 mars, huile sur toile 130 x 163 cm, lot 4 estimé $ 12M. Je vous invite à regarder la video préparée par la maison de ventes.

Le 14ème et dernier opus de cette série de guerre est daté du 7 mai 1945, le jour de la reddition inconditionnelle de l'Allemagne. La vraie vie reprend désormais tous ses droits. Miro réalise deux peintures optimistes sur fond noir, Femme entendant de la musique le 11 mai et Danseuse entendant jouer de l'orgue dans une cathédrale gothique le 26 mai.