11 nov. 2018

Humilité du Christ

La fin des années 1640 est très difficile pour Rembrandt. Il est veuf et sa vie avec la nourrice de son fils crée un scandale. Les commandes cessent et sa situation financière est très mauvaise. Il est pourtant un des meilleurs portraitistes de son temps.

Les scènes tirées des Evangiles font partie de son offre. En 1648 il peint Les Pèlerins d'Emmaüs, huile sur bois 68 x 65 cm conservée au Musée du Louvre. Le Christ qui est bien sûr le personnage central répond à sa figuration traditionnelle, avec les cheveux ondulants couvrant les épaules et une courte barbe.

Rembrandt est plus intéressé par le réalisme et la psychologie des visages que par le mysticisme. Le modèle qui a posé pour la scène d'Emmaüs est reconnaissable sur un groupe d'études de portraits avec des positions variées de la tête qui expriment la concentration de la prière et l'humilité, sans auréole.

Deux de ces portraits ont été considérés comme autographes par le Rembrandt Research Project. Les quatre ou cinq autres peintures de ce groupe sont des copies d'originaux perdus ou des imitations.

Un des deux portraits authentiques, huile sur bois 25 x 21 cm, est conservé à la Gemäldegalerie à Berlin. L'autre, de même technique et dimensions, est estimé £ 6M à vendre par Sotheby's à Londres le 5 décembre, lot 18. Je vous invite à regarder la très courte video préparée par la maison de ventes. L'image est partagée par Wikimedia.



Rembrandt Oil Study of Christ