9 nov. 2018

La Source d'Eau Claire

Nommé par Yongzheng, le surintendant Tang Ying utilisait ses immenses talents artistiques et techniques pour plaire à l'empereur Qianlong. Sous sa direction les céramiques émaillées yangcai fabriquées à Jingdezhen atteignent une qualité similaire à leurs équivalents falangcai du palais impérial et coûtent moins cher.

Le 28 novembre à Hong Kong, Christie's vend au lot 2802 un vase yangcai de 19 cm incisé de sgraffiato sur son col orné de pétales moulés, et décoré sur son corps globulaire par un paysage encerclant incluant un poème de Qianlong. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes.

Le paysage très détaillé est parfaitement identifié : il montre la colline de la Source de Jade entourée de ses lacs d'irrigation, à proximité immédiate du Palais d'Eté, avec quelques pavillons. Cette source était connue depuis six siècles pour fournir l'eau la plus claire de la Chine, qui était transportée tous les jours jusqu'au palais par des convois de mules. Le site est encore prestigieux de nos jours.

Les premiers empereurs Qing avaient apporté toute leur attention au maintien de la salubrité de cette eau indispensable à la survie de la ville et avaient effectué de grands travaux d'irrigation. Qianlong était conscient de son importance stratégique. Avant même de monter sur le trône, il écrivait de nombreux poèmes consacrés à ce lieu et à la beauté paisible du paysage environnant.

Cette pièce offre la totale variété de la large gamme de couleurs du yangcai. Ce paysage est typique de l'attention portée par Tang Ying pour offrir à l'empereur les thèmes sur lesquels il était le plus sensible.

Son terminus post quem est la septième année de Qianlong, 1742 CE, quand l'empereur satisfait de la beauté d'un albarello commande à Tang Ying des porcelaines de formes variées à décor de paysages, fleurs et poèmes. Ce thème était encore appliqué quatre ans plus tard. Des vases avec des paysages en panneaux aux quatre saisons sont créés à la même époque.