30 nov. 2018

L'Amiral de la Mer Océane

Le projet de traversée de l'Atlantique par Cristobal Colon (Christophe Colomb) était crédible mais ses prétentions étaient extravagantes. Les Reyes Catolicos étaient trop occupés par la Reconquista, achevée en janvier 1492. Le 17 avril 1492 les deux parties signent enfin près de Grenade le contrat connu sous le nom de Capitulaciones de Santa Fe, avec promesse de privilèges en cas de réussite de l'expédition. Le document original est perdu mais des copies authentiques ont été conservées.

Le succès du premier voyage a dépassé toutes les espérances. Le 15 mars 1493 les Reyes convoquent Colon à Barcelone pour tenir leurs promesses et fournir de nouvelles instructions. La charte du 28 mai 1493 confirme les accords de l'année précédente. Colon est Amiral del mar Oceano, avec transmission héréditaire. Son monopole sur les découvertes espagnoles sera résilié en 1499.

Le 20 mai 1493 à Barcelone, Colon reçoit son blason sous la forme légale d'une provision royale. Le document original 28 x 44 cm sur parchemin de vélin est établi quelques jours plus tard, juste avant que l'amiral quitte Barcelone pour préparer le second voyage.

Les ducs de Veragua sont les descendants en ligne directe de Cristobal Colon. Ils ont jusqu'à ce jour conservé ce parchemin considéré comme faisant partie de leur patrimoine familial. Il est estimé € 1,25M à vendre par Ansorena à Madrid le 17 décembre, lot 90.

Le document inclut le texte établissant les privilèges, enregistré par le secrétaire royal Fernando Alvarez de Toledo. Il est centré de l'illustration du nouveau blason coloré avec cinq encres : or, blanc, rouge, bleu et brun. Les deux quartiers du haut sont les armes des royaumes de Castille et Leon et une des divisions du bas simule une carte des îles entourées par les ondes. Le sceau en plomb est perdu mais les rubans qui le tenaient sont restés attachés au papier.