18 nov. 2018

Lotus avec ou sans Canards

Après avoir passé deux ans et demi de 1941 à 1943 à copier l'art figuratif ancien dans les grottes de Dunhuang, Zhang Daqian est capable de réaliser des oeuvres dans la plus grande variété de styles.

Le 27 novembre à Hong Kong, Christie's vend un rouleau à l'encre et couleur sur papier 165 x 82 cm peint en 1943, lot 1376 estimé HK$ 30M, sur le thème du lotus.

Avec ses fleurs rouge vif bordées de traits dorés, cette oeuvre est avant tout une étude de couleurs. Dans une composition hardie mais équilibrée, un autre thème apparaît sans recherche de cohérence d'échelles : un petit couple de canards mandarins couchés en second plan donne aux plantes un aspect arborescent. Ces oiseaux sont le symbole de la fidélité conjugale.

Ce double thème du lotus et des canards est très rare dans l'oeuvre de Zhang. Un rouleau 185 x 95 cm peint en 1947 provenant de la collection Mei Yun Tang a été vendu pour HK$ 190M incluant premium par Sotheby's le 31 mai 2011 sur une estimation basse de HK$ 15M. Sa composition est moins lisible : les canards partiellement cachés derrière les tiges ne constituent plus un point focal de l'image.

Avec un équilibre chromatique comparable mais incluant aussi des fleurs blanches, un lot de quatre rouleaux peints en 1947, 154 x 78 cm chacun, a été vendu pour HK$ 80M incluant premium par Christie's le 27 mai 2013. Dans ce groupe d'oeuvres les canards ne sont pas venus.