1 déc. 2018

Harmonie Bucolique par Jan Brueghel

Jan Brueghel devient en 1606 peintre officiel à la cour des gouverneurs des Pays-Bas, Albrecht et Isabella de Habsburg. Il partage désormais son temps entre Bruxelles et Anvers. En 1609 la Trève de Douze Ans met fin provisoirement aux conflits ouverts bien que les tensions religieuses subsistent. Jan offre alors à ses clients des peintures sereines en ligne avec le retour de la prospérité rurale.

Il continue ainsi la tradition du Weltlandschaft par laquelle ses prédécesseurs avaient composé des paysages imaginaires qui servaient de modèles pour les fonds des scènes narratives. Tous les éléments y sont soigneusement structurés : la route animée, la large rivière, la vaste campagne où se blottissent les villages et les chapelles, et la montagne à l'horizon.

Il est un des meilleurs artistes de son temps, avec une palette de couleurs vives et variées. Sur la route l'animation répond à un catalogue de motifs incluant voyageurs, chevaux, bétail, chiens et chariots. Par rapport au Weltlandschaft classique, il adopte un point de vue plus bas qui met en valeur la scène pittoresque du premier plan

Beaucoup de ces vues sont peintes sur cuivre de petite dimension avec un lumineux impasto. L'un des plus grands, 53 x 72 cm, signé Brueghel et daté 1610, a été vendu pour $ 2,03M incluant premium par Sotheby's le 1er juin 1990. Il est estimé £ 3M à vendre par Christie's à Londres le 6 décembre, lot 23.