16 déc. 2018

Les Richesses de Cimon d'Athènes

Les plus grosses monnaies de circulation de la Grèce antique sont les tetradrachmes et didrachmes d'argent. Les pièces d'Athènes sont illustrées d'un côté avec le portrait d'Athena et de l'autre avec la chouette accompagnée des lettres A-TH-E.

L'émission la plus prestigieuse est un decadrachme de 3 cm de diamètre pesant environ 44 g. La surface accrue permet des figures de grande beauté. Sur cette dénomination uniquement, la chouette n'est pas montrée de profil mais de face avec les ailes déployées en signe de victoire et un regard hypnotiseur dans sa tête fièrement droite. En considérant les dates des trésors, cette pièce a été frappée autour de 465 BCE.

La très grande richesse d'Athènes s'appuyait traditionnellement sur les mines d'argent du Laurion. Un peu plus tard Herodote racontera qu'il est arrivé qu'un excédent d'exploitation soit partagé entre les citoyens.

Les succès militaires de Cimon ajoutent à l'opulence. Le butin pris aux Perses après la bataille navale de l'Eurymedon vers 467 BCE est considérable. La prise de l'île de Thasos en 463 BCE donne à Athènes le contrôle d'autres importantes mines d'argent. Cimon était célèbre par sa richesse, sa magnificence et sa pratique du partage. Les circonstances de la création du decadrachme et son mode d'utilisation ne sont cependant pas connus.

Un exemplaire du decadrachme d'Athènes a été vendu pour $ 500K hors frais par CNG (Classical Numismatic Group) le 9 janvier 2007 sur une estimation basse de $ 300K. Elle revient dans la même maison de ventes avec la même estimation à New York le 8 janvier, lot 211 ici lié sur la plate-forme d'enchères The Saleroom.

Cette pièce est splendide par son état de surface, par son centrage parfait et par la finesse de sa frappe. L'image est partagée par Wikimedia avec une attribution à CNG liée au catalogue de 2007 http://www.cngcoins.com [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC BY-SA 2.5]

001-athens-dekadrachm-1