2 déc. 2018

Liberté et Lois

Adam Smith a enseigné jusqu'en 1764 la logique et la philosophie morale à l'Université de Glasgow. Il construit ses propres théories politiques à partir d'un postulat de croissance continue des nations, désormais dans la phase du commerce après la chasse, l'élevage et l'agriculture. Il anticipe la révolution industrielle Britannique.

En relation avec Hume, Voltaire, Franklin, et inspiré par la méthode scientifique de Newton, Smith étudie une logique basée sur la reconnaissance économique de la force de travail qui limitera le pouvoir des gouvernements. L'Etat centralisé et ses lois restent nécessaires pour s'opposer aux abus des individus.

Pour proposer un système de lois naturelles, il s'appuie sur les théories de la richesse agricole par Quesnay. L'application à la justice enrichit sa vision d'un libre-échange à la fois moral et pragmatique qui minimiserait encore plus l'intervention des gouvernements.

Son livre fondateur de l'économie politique est publié à Londres en 1776 sous le titre An Inquiry into the Nature and Causes of the Wealth of Nations. L'auteur possédait deux exemplaires de l'édition originale. L'un d'eux n'est pas localisé actuellement. L'autre est estimé £ 500K à vendre par Christie's à Londres le 12 décembre, lot 220.