17 sept. 2019

Images en Négatif pour Xuande

L'empereur Xuande de la dynastie des Ming était passionné par les porcelaines, contrairement à Yongle dont les développements était largement destinés à l'export. Les potiers de Jingdezhen sont invités à mettre au point des techniques de plus en plus raffinées. Le bleu de cobalt atteint sa meilleure brillance avec Xuande.

Les plats à bords creux à thèmes de fleurs ou de fruits sont réalisés sur un très petit nombre de modèles : pivoines, grenades, gardenias. Les couleurs sont le bleu de cobalt sur fond blanc ou jaune et le brun de fer sur fond blanc.

Une variante à couleurs inversées a aussi été testée. Les motifs végétaux sont créés en blanc dans des réserves, le reste de la pièce étant bleu. Le dessin n'est pas retouché à l'intérieur des zones blanches. L'effet visuel en silhouette apparaît trop massif comparé aux dessins bleus sur fond clair de la technique traditionnelle.

Les pièces les plus grandes, à partir de 30 cm de diamètre, sont décorées en externe et en interne, avec la marque impériale de Xuande dans un cartouche horizontal sous le bord. Pour cette dimension la base n'a pas de glaçure, probablement par une conséquence de sa position dans le four.

Ces plats expérimentaux coutaient trop cher à cause de l'importante surface de cobalt, d'un temps de traitement trop long et probablement d'un faible rendement. Une des difficultés consistait à éviter les bavures du bleu sur le blanc. Ils sont très rares. En voici deux exemples :

Un plat à décor intérieur de pivoines et extérieur de chrysanthèmes de 39 cm de diamètre a été vendu pour $ 2,17M incluant premium par Sotheby's le 15 mars 2017. Un plat à décor intérieur de grenades et extérieur de lotus de 30 cm de diamètre a été vendu pour HK$ 17M incluant premium par Sotheby's à Hong Kong le 8 avril 2007 et revient dans la même maison de ventes le 8 octobre, lot 1001 estimé HK$ 25M.

16 sept. 2019

La Planète des Parlementaires

Banksy a commencé sa carrière underground à Bristol. Bien que son identité n'ait pas été révélée, il est très certainement originaire de cette ville ou de sa banlieue.

En 2009 le Bristol Museum consacre une grande exposition à Banksy, incluant plus de 100 oeuvres dont 78 sont nouvelles. Devolved Parliament (Parlement décentralisé), 276 x 446 cm, est une de ses plus grandes huiles sur toile.

L'oeuvre montre une séance plénière de la Chambre des Communes, sans banc vide. Tous les MP sont des chimpanzés. Leur attitude est calme et sérieuse, comme sous le poids d'une responsabilité qui les dépasse. La réalité dépasse la fiction : les vrais élus du peuple ont été récemment surpris à crier, brandir des pancartes, claquer leur pupitre ou menacer le speaker.

Une décennie plus tard vient le Brexit. Devolved Parliament appartient désormais à un propriétaire privé. Cette oeuvre et son titre n'ont jamais été aussi proches de l'actualité. Elle a été prêtée au Bristol Museum pour plusieurs mois d'exposition, de mars à septembre 2019. A l'origine, cette période devait couvrir la date de la sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne.

Devolved Parliament est estimé £ 1,5M à vendre par Sotheby's à Londres le 3 octobre, lot 28, quatre semaines avant la nouvelle date du Brexit.

Banksy, comme George Orwell avant lui, n'a aucune confiance envers les politiciens. Sa position vis-à-vis du Brexit est symbolisée par une peinture murale montrant un ouvrier sur une échelle occupé à ôter avec un burin une étoile du drapeau Européen. Cette oeuvre réalisée à Douvres a été blanchie, empêchant Banksy de continuer son projet de montrer l'écroulement du même drapeau après le Brexit.

Banksy commente l'inexorable chaos politique en déclarant "Laugh now, but one day no-one will be in charge", qui paraphrase avec un pessimisme sans précédent une des formules les plus récurrentes de ses bandes de singes.

Les Dinosaures à Pieds d'Oiseau

Il y a un an, Bernard Piguet déclarait à RTS son envie de vendre un squelette complet de dinosaure. Cette vidéo est consultable sur le site de sa maison de ventes. Son désir a été entendu : Maximus est estimé au-delà de CHF 200K à vendre par Piguet à Genève le 24 septembre, lot 338.

Maximus est venu du Sud Dakota où il a été découvert en 2018 dans l'ancien lit d'une rivière aux côtés d'autres dinosaures du Crétacé supérieur. Ces animaux ont certainement péri dans une inondation et les os n'ont pas été déformés pendant la fossilisation.

Il appartient à l'espèce Thescelosaurus neglectus qui était une ultime évolution des ornithopodes juste avant l'extinction soudaine des dinosaures il y a environ 66 millions d'années. L'adaptation de cet herbivore à son environnement incluait la mastication et les pieds d'oiseaux. Sans être un ancêtre direct des oiseaux, ce groupe démontre que cette évolution était inéluctable.

Maximus mesure 3 m de long, dans la partie basse de la gamme de longueurs connues pour son espèce, et était probablement un jeune adulte.

Le genre Thescelosaurus a été décrit en 1915 sur un spécimen incomplet qui avait conservé ses articulations. Il marque l'émerveillement du paléontologue devant cette caractéristique exceptionnelle : en grec ancien, theskelos signifie divin.

15 sept. 2019

Les Délices de Lady Wan

Chenghua, neuvième empereur de la dynastie Ming, n'a pas laissé de trace significative dans l'histoire politique et militaire. Son enfance puis son règne ont été complètement dominés par Lady Wan, de 17 ans plus âgée que lui.

Wan, qui était consorte sans avoir le titre d'impératrice, était autoritaire, jalouse et corrompue. Quand les potiers de Jingdezhen reçoivent l'ordre impérial de faire encore mieux que leurs prédécesseurs pour des pièces de table, ce ne peut être que sur l'initiative et pour l'usage personnel de Wan.

Les chimistes Chinois étaient extrêmement compétents. Ils ont choisi les meilleures matières et purifié le cobalt. Les potiers ont développé des courbes légèrement évasées, assurant la légèreté sans perdre en robustesse, avec un diamètre d'ouverture autour de 15 cm pour les bols. Les inspecteurs ont renforcé leurs contrôles mais la qualité de production était si bonne que peu de fragments ont été retrouvés à Jingdezhen.

La douceur tactile des bols de palais à la marque de Chenghua était sans précédent et n'a jamais été égalée, sauf pour les chicken cups en doucai du même règne. Le bleu de cobalt sous glaçure est utilisé pour la première fois en plusieurs nuances bien que sans atteindre le bleu brillant des porcelaines Xuande.

Le dessin floral est également innovant, avec une composition très aérée qui contraste complètement avec la densité de motifs des périodes précédentes. La minutie des artistes va jusqu'à révéler des défauts dans les fleurs qui sont soigneusement copiés d'une pièce à l'autre de la même variante. Onze designs différents ont été créés, dix fleurs et un fruit, choisis souvent pour leurs qualités odorantes ou gustatives.

Les bols les plus raffinés sont illustrés à l'extérieur et à l'intérieur, avec les mêmes fleurs. Les décorations sont bordées en haut et en bas par des cercles bleu foncé. Un bol à décor de mauves a été vendue pour HK$ 140M incluant premium par Sotheby's le 8 octobre 2013. Un bol avec un décor très pur de lis de jour sera vendu par Sotheby's à Hong Kong le 8 octobre, lot 1002. Le communiqué de presse du 28 août annonce une estimation au-delà de HK$ 50M.

Ces productions de très haute qualité coutaient trop cher malgré les revenus illicites notoires de la concubine. La production de prestige a été ralentie en 1482 et stoppée définitivement en 1485. Sous ce règne, la production ordinaire reste dans le style de Xuande.

14 sept. 2019

Tintin pendant l'Occupation

La guerre, et plus spécifiquement l'occupation de la Belgique, change les habitudes d'Hergé. Les strips paraissent désormais dans Le Soir Jeunesse. Après la suppression de ce supplément hebdomadaire du Soir, les histoires sont transférées dans le quotidien au rythme d'un strip chaque jour.

La publication du Crabe aux Pinces d'Or par Le Soir s'achève en octobre 1941. L'Etoile Mystérieuse prend immédiatement la suite. Une autre innovation attend Hergé. Casterman, qui édite les albums Tintin depuis 1934, prévoit la couleur et demande un changement de format, passant de trois à quatre strips par page avec un total de 62 pages par album.

Cette modification demande un travail supplémentaire à Hergé. En 1942, pour préparer le nouveau format, il réalise des copies de sauvegarde exactes de ses dessins au trait dans l'ancien format. Ces sauvegardes qui ne sont pas destinées à l'imprimeur sont faites sur du papier plus fin à cause des pénuries de la guerre.

Le 18 septembre à Paris, PIASA vend une planche 35 x 47 cm regroupant les strips H13, H14 et H15 de L'Etoile Mystérieuse, qui pourraient constituer les pages 7 et 8 de l'ancien format des albums. En exécutant ce travail, Hergé s'est blessé avec un compas, éclaboussant légèrement le papier. Pour une sauvegarde, il était inutile de nettoyer ou de refaire : les minuscules taches de sang sont encore visibles aujourd'hui. Cette feuille enrichie de l'ADN d'Hergé est estimée € 300K, lot 60. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par EuroNews.

Cette partie de l'histoire est très animée et fustige la stupidité humaine : le vieil astronome est très fier d'être le premier à annoncer l'heure exacte de la fin du monde. Les rats, plus sages que les hommes, fuient les égouts.

A la page suivante, l'apparition du prophète auto-proclamé Philippulus est une autre variante de la même bêtise. La planche de sauvegarde contenant les strips H16, H17 et H18 a été vendue pour € 235K incluant premium par Sotheby's le 4 juillet 2012.

13 sept. 2019

Falangcai sur Verre

Pour transférer la technologie Européenne de peinture à l'émail, l'empereur Kangxi crée un atelier en 1693 CE dans la Cité Interdite. La nouvelle technique sera utilisée sur plusieurs supports : cuivre, argent, porcelaine. Trois ans plus tard Kangxi ouvre au même endroit un atelier de travail du verre.

L'émail sur verre est la technique la plus difficile. Chaque couleur a besoin d'une cuisson différente pour être vive et une petite surchauffe au-dessus de la fusion de l'émail endommage le verre. Le terme utilisé est falangcai comme pour la porcelaine. Les archives impériales ne mentionnent aucun falangcai sur verre avant 1705. Les pièces survivantes des règnes de Kangxi et Yongzheng sont extrêmement rares.

Quand il succède à son père, Qianlong est débordant d'enthousiasme pour toutes les formes d'art. Il attend de ses ateliers des exploits techniques sans précédent avec des décorations de très grandes finesse et originalité.

Le 22ème jour du 1er mois de la 3ème année de son règne, en 1737 CE, les archives enregistrent la présentation à l'empereur par trois eunuques d'un vase en verre en forme de bourse. Ce vase bleu est aussitôt rendu aux ateliers pour être copié. Il n'a pas survécu.

Deux falangcai en verre avec un fond émaillé jaune vif correspondent certainement à cette opération. Différant légèrement dans la forme et complètement dans le décor, ils n'ont pas été conçus en pendants. Tous les autres falangcai en verre de cette forme ont été ratés ou cassés.

Ces deux pièces sont de la plus grande dimension pour cette technique, 18 cm de haut. La forme ovoïde plissée imitant la soie est nouée par un ruban en haut relief qui serre très élégamment la partie haute de la bourse. La marque impériale apparaît dans une fleur.

Les deux objets appartenaient au XIXème siècle à un prince impérial. Ils ont été vendus séparément par Sotheby's en 1988. L'un d'eux, avec un décor dense de douze dragons, appartient au Hong Kong Museum of Art.

L'autre pièce est la mieux réussie. Les couleurs sont plus vives. Le motif de deux phénix virevoltant au milieu des fleurs est très plaisant avec des plumages flamboyants. L'ouverture de la la bourse est crénelée. Nicholas Chow, chairman de Sotheby's Asia, la considère comme l'oeuvre d'art la plus importante en mains privées de la dynastie Qing.

Cette pièce a été vendue pour HK$ 24M incluant premium par Sotheby's le 29 octobre 2000. Le communiqué de presse après la vente l'annonçait comme le record à la fois pour un falangcai et pour un verre Chinois. Elle sera vendue par Sotheby's à Hong Kong le 8 octobre, lot 1. Le communiqué de presse du 28 août annonce un prix attendu au-delà de HK$ 200M. Elle est commentée par Nicholas Chow dans la video partagée par The Value.


12 sept. 2019

Bouteilles Plates pour les Qing

La bouteille plate avec un flanc circulaire est une forme très appréciée parmi les porcelaines du début de la dynastie Ming. Connue en anglais sous la dénomination de moonflask, elle est posée sur une base robuste pour servir de récipient de liquide ou d'ornement et surmontée d'un col cylindrique ou bulbeux. L'empereur Yongle l'utilise pour l'export au Moyen-Orient et probablement comme cadeau diplomatique.

Trois siècles plus tard, Tang Ying arrive à Jingdezhen. Pour plaire à l'empereur Yongzheng, il organise la réalisation de pièces de porcelaine imitant le meilleur de la collection impériale, avec une diversité sensationnelle.

Le moonflask en porcelaine réapparait ainsi à l'époque Yongzheng. Il est le plus souvent décoré uniquement en bleu de cobalt qui avait été la couleur la plus fréquente et la mieux maitrisée au temps de Yongle. Poussant toutes les formes de vases jusqu'aux limites extrêmes de faisabilité, Tang Ying fait réaliser des moonflasks de grande dimension. Les motifs Islamiques utilisés sous Yongle sont remplacés par des figures Chinoises de bon augure.

Citons avec la marque de Yongzheng un moonflask de 53 cm de haut vendu pour £ 1,45M incluant premium par Christie's le 6 novembre 2018 et un inhabituel moonflask octogonal de 47 cm de haut à décor d'oiseaux vendu pour € 2,4M incluant premium par Cambi le 26 mai 2015.

Le 8 octobre à Hong Kong, Sotheby's vend au lot 3108 un moonflask de 50 cm de haut portant la marque impériale de Qianlong. Il est décoré avec des symboles mêlant Bouddhisme, Taoïsme et voeux de bonheur et longévité dans une composition à huit cartouches radiants. Le communiqué de presse du 28 août annonce une estimation au-delà de HK$ 40M.

Un moonflask de 49 cm de haut, également avec la marque de Qianlong, a été vendu pour € 5,1M incluant premium par Rouillac le 5 juin 2018. Il n'est pas entièrement en bleu et blanc : les panses renflées ont un décor moulé en monochrome émaillé céladon montrant les huit emblèmes Bouddhistes dans une composition cloisonnée radiante similaire à l'exemple ci-dessus.

11 sept. 2019

Mega Cars par Koenigsegg

La marque Suédoise Koenigsegg, fondée en 1994, poursuit assidument trois records pour lesquels ses seuls concurrents sont Bugatti et Hennessey : la vitesse sur route, le temps 0-300-0 et la puissance du moteur.

En 2014 une variante de la Koenigsegg Agera R est équipée d'un moteur d'une puissance sans précédent : 1360 ch, correspondant à 1 Megawatt. Elle pèse 1360 Kg et cette conjonction de chiffres donne le nom au modèle : One:1. Cette puissance a été dépassée sur les modèles plus récents, Regera et Jesko.

Le 0-300-0, temps mis par le véhicule pour atteindre 300 Km/h sur route et revenir à l'arrêt, montre bien les progrès des technologies développées par Koenigsegg : 29,2 secondes en 2008 par une CCX, 21,19 secondes par une Agera R en 2011, 17,95 secondes en 2015 par une One:1.

L'homologation de la vitesse au Livre Guinness des Records considère une moyenne dans les deux sens pour une voiture de série construite à plus de 30 exemplaires. Il est détenu depuis 2017 par une Koenigsegg Agera RS avec 447 Km/h.

Ce record ne tiendra pas longtemps. Un pré-prototype Bugatti basé sur une Chiron à queue allongée a atteint une vitesse de pointe de 490,484 Km/h, réalisant son objectif de dépasser 300 mph. L'exploit homologué par l'organisme de certification TUV a été révélé le 2 septembre 2019. Koenigsegg a félicité Bugatti et annoncé qu'une Jesko 300 était en préparation. Le prochain seuil est 500 Km/h.

La One:1 a été construite en 1 prototype et 6 exemplaires commerciaux. L'une d'elles faite en 2015 sera vendue sans prix de réserve par Bonhams le 29 septembre au Bonmont golf club au-dessus du lac de Genève, lot 24. Pour cette voiture à l'état comme neuf avec moins de 600 Km au compteur, l'estimation annoncée est CHF 1,8M à 2,3M. Dans un blog post publié le 28 juin, Koenigsegg considère que cette valeur est en-dessous du prix du marché. Cette voiture est en seconde position sur le tweet ci-dessous.

10 sept. 2019

Des Taureaux sur la Route

Depuis 1966 Lamborghini attribue à ses modèles des noms emblématiques de la tauromachie : éleveurs, races, équipements, bêtes exceptionnelles, mais jamais des toreros.

En 1879 Murcielago a été gracié après avoir résisté à 24 coups d'épée. Aventador a été remarqué et même primé pour son courage dans l'arène en 1993.

Lancée en 2011, la Lamborghini Aventador fut un très grand succès. Ce modèle est parvenu à concilier les performances extrêmes, avec une vitesse de pointe à 350 Km/h, et la production en grande série, 5000 véhicules dans les cinq premières années.

Le 2 août 1914 à Sanlucar de Barrameda, Veneno détruit un jeune novillero par un coup en pleine tête.

Dérivée pour l'essentiel de l'Aventador et restant homologuée pour la route, la Lamborghini Veneno marque cependant une nouvelle stratégie pour la marque en intégrant pour la première fois des technologies de compétition. La priorité donnée à l'écoulement d'air et au placage au sol a eu des conséquences sur la forme de la carrosserie, aux dépens de l'esthétique.

La Lamborghini Veneno est un des modèles les plus exclusifs de la marque. Le coupé a été produit en 2013 en un prototype et trois exemplaires commerciaux qui avaient été vendus avant l'annonce du lancement, une pratique courante pour un hypercar de série très limitée. Satisfait de cette opération, Lamborghini fabrique un Veneno roadster en neuf exemplaires en 2014.

Publié après les ventes, le prix du coupé était de $ 4M. Le roadster valait € 3,3M hors taxes. Les clients frustrés de ne pas avoir été choisis payent parfois bien plus cher quand un de ces véhicules devient disponible en seconde main.

Le 29 septembre au golf club de Bonmont au-dessus du lac de Genève, Bonhams vend un roadster Veneno avec 325 Km au compteur, lot 20 estimé CHF 5,2M et vendu sans prix de réserve. C'est la voiture la plus en avant dans le tweet ci-dessous.

9 sept. 2019

Les Draps Pliés de Sam Gilliam

La relation physique de l'artiste avec son oeuvre devient une composante majeure de la créativité après la seconde guerre mondiale. Les plus grands artistes génèrent de nouveaux processus. Parmi les peintres, citons Pollock, Frankenthaler, Shiraga, Klein.

Le groupe de Washington DC est innovant. Sam Francis augmente la brillance et la transparence des couleurs. Morris Louis insère ses couleurs pures dans une géométrie de grande simplicité.

Au milieu des années 1960 à Washington, Sam Gilliam regarde des pièces de linge qui sèchent à leur corde. Le vent modifie la forme. L'artiste expérimente une voie nouvelle en libérant la toile du chevalet et du cadre tendeur. La même liberté s'applique aussi pendant l'installation, avec la possibilité de varier les plis de l'oeuvre pour dynamiser les effets visuels.

Gilliam exécute en 1970 une série intitulée Ray peinte en couleurs chatoyantes sur des toiles pliées et parfois biseautées. Ray VIII, acrylique sur toile 137 x 274 cm, est estimée $ 600K à vendre par Sotheby's à New York le 26 septembre, lot 20.

Comme Kline, Gilliam est sensible à la musicalité de son geste, et tout particulièrement au jazz et au blues. Lady Day II est un hommage à Billie Holiday. Cet acrylique sur toile 272 x 406 cm avec des plis très structurants peint en 1971 a été vendu pour $ 2,17M incluant premium par Christie's le 15 novembre 2018.

Avec sa série des Seahorses, l'artiste tente en 1975 des formes plus complexes, accentuant l'impression de légèreté par la transparence des couleurs. Il renonce ensuite aux pliages pour explorer de nouvelles voies dans la relation de la toile à l'objet.

Redécouvert en 2015, Sam Gilliam est le plus important peintre abstrait Afro-Américain de son temps.

8 sept. 2019

Narration Prophétique par Cecily Brown

La peinture crée une relation entre l'artiste et le voyeur. L'artiste est un conteur, un metteur en scène. Le spectateur ne demande qu'à être captivé ou titillé. A partir de 1997 Cecily Brown crée un style imbu de mystère à l'extrême limite entre l'abstraction et le narratif. Comme De Kooning avant elle, elle anime ses abstractions avec des formes humanoïdes floues en couleur chair.

Brown a connu ses premiers succès en introduisant dans ses abstractions l'exhibitionnisme de groupe. Au milieu de la décennie 2000 elle change d'inspiration sans modifier son style. Les citations poétiques remplacent les titres de films et les références du music hall. Comme la plupart des artistes contemporains, elle travaille sur de très grands formats.

Recherchant les sources de la communication, Brown n'aime pas l'isolement de l'individu dans le monde moderne. Elle retrouve les passions sensuelles dans la peinture de Bosch ou Bruegel ou le Radeau de la Méduse et tente d'imiter la palette puissante de Rubens ou Delacroix. Elle reste intimidée par la perfection de Titien.

The Sick Leaves, triptyque d'huiles sur lin de dimension totale 260 x 630 cm daté 2009-2011, a été vendu pour £ 1,8M incluant premium par Christie's le 7 mars 2017.

Le 26 septembre à New York, Sotheby's vend un triptyque d'huiles sur toile de dimension totale 210 x 375 cm peint en 2011, lot 210 estimé $ 2M. L'absence de continuité entre les trois éléments peut être interprétée comme une référence aux triptyques de la Renaissance Chrétienne. Le titre est la promesse de bonheur divin du Livre d'Isaïe : Have you not known, have you not heard.

7 sept. 2019

Manjushri au Népal

Une très ancienne tradition attribue à Manjushri la colonisation de la vallée de Katmandou. Le bodhisattva avait asséché un lac pour atteindre une fleur de lotus d'une exceptionnelle brillance. Désormais le peuple Newari a habité cette vallée Népalaise.

Une nouvelle technique d'art s'est développée dans cette vallée riche en cuivre, en conformité avec les canons Bouddhistes. Dans le même temps le Bouddhisme a été introduit au Tibet à la fois par le Népal et par la Chine. Les Newaris ont été les principaux fournisseurs de figures en cuivre pour la dévotion Tibétaine.

Le Bouddhisme médiéval Tibétain a connu deux périodes florissantes. La première prend fin en 838 CE avec le déclenchement de guerres civiles entrecoupées de persécutions. Le renouveau final du Bouddhisme est marqué par la fondation du monastère de Tabo en 996 CE.

Le 7 octobre à Hong Kong, Bonhams vend une statue de Manjushri de 38 cm de haut en alliage de cuivre doré, lot 805 estimé HK$ 20M. L'un des attributs permettant d'identifier ce bodhisattva de la parfaite sagesse est son pectoral en dents de tigre. Il est assis dans une attitude sereine avec les jambes croisées, sans base.

Bien entendu l'iconographie de Manjushri est abondante dans le monde Bouddhiste et ne permet pas à elle seule d'identifier une origine Népalaise. Le modèle est cependant très ancien, avec un mélange parfait de dignité, d'autorité et de compassion. Certaines caractéristiques sont Tibétaines, dont la robustesse morphologique qui peut être une référence à la puissance de leur Empire. Des traces de pigment bleu dans les cheveux proviennent d'une utilisation rituelle Tibétaine.

Les détails semblent en cohérence avec quelques figures trouvées à Dunhuang, réalisées à l'époque où cette place stratégique de la Route de la Soie était une possession Tibétaine, entre 787 et 848 CE. Cette statue peut aussi avoir été créée à l'époque des persécutions.

6 sept. 2019

La Passion de Zhu Yunming

L'éloignement des capitales permet une liberté de pensée philosophique et de critique sociale. Les personnalités atypiques peuvent s'exprimer sans trop craindre les répressions. Hostile à la nouvelle dynastie des Ming, la ville de Suzhou, à 100 Km au nord-ouest de Shanghai, parvient à maintenir une tradition intellectuelle développée sous les Yuan.

Zhu Yunming est un irréductible opposant à l'orthodoxie néo-Confucianiste des Ming. Sa carrière n'est pas spectaculaire. Juste après ses 60 ans, il parvient à y mettre fin vers 1522 CE sous prétexte de maladie. Il peut désormais se consacrer à la poésie et à la calligraphie.

Le 12 septembre à New York, Sotheby's vend une calligraphie réalisée par Zhu en 1525 CE de l'Ode à la Déesse de la Rivière Luo, lot 1028 estimé $ 800K, Le rouleau de 33 x 850 cm est déroulé sur la vidéo intégrée dans le tweet ci-dessous.

Cette histoire est typique des racines les plus anciennes de la poésie Chinoise, sur le thème des amours passionnées entre un mortel, souvent un prince, et une déesse ou une nymphe. Le catalogue n'indique pas quelle est la source du texte copié mais la version la plus connue avait été écrite par Cao Zhi 1300 ans auparavant, à l'époque de l'explosion finale de la dynastie Han. La page de Zhu sur Wikipedia est illustrée par une calligraphie d'un autre poème de Cao Zhi.

Zhu a un tempérament impétueux et un talent spécifique pour l'écriture cursive. Cette Ode est le chef d'oeuvre de la fin de sa vie, privilégiant une rapidité farouche d'exécution pour favoriser l'impression de spontanéité et suivre les variations de rythme du poème.

5 sept. 2019

Déités et Consorts

Dans sa mission de Seigneur du monde, Avalokiteshvara est l'objet de figurations variées. Avec quatre bras et une seule tête, il est Jinasagara, la déité des conquérants. Sa couleur est le rouge. Quand il est Guhyasadhana, il est accompagné d'un consort. Avalokiteshvara est un des deux assistants d'Amitabha, le bouddha suprême qui règne sur la terre de béatitude dans le panthéon Tibétain.

Les figures Ming montrant Amitabha ou Avalokiteshvara étroitement et même tendrement enlacés avec leur consort sont d'une grande rareté. Le consort a un rôle de Prajna, symbolisant l'intercession de sagesse consciente entre le monde réel et les déités.

Un couple disjoint de statues en bois qui formaient probablement pendants pour un autel privé a été identifié. Leurs caractéristiques sont absolument similaires. Le groupe d'Amitabha et son consort est au Pacific Asia Museum à Pasadena. Le groupe d'Avalokiteshvara Jinasagara et son consort a été vendu pour $ 1,2M incluant premium par Sotheby's le 16 septembre 2008.  Il est estimé $ 1M à vendre par Sotheby's à New York le 10 septembre, lot 329.

Ce groupe de 56 cm de haut est en bois doré et gypse avec des traces de pigment rouge dans les cheveux. La figuration de la joaillerie et des robes est abondante pour les deux personnages. Les attributs des mains secondaires du bodhisattva manquent, mais le petit couteau tenu par le prajna sur l'épaule de son ami est remarquablement intact.

Par similitude iconographique avec des bronzes portant la marque impériale de Yongle ou Xuande, une origine du début de l'époque Ming ne fait pas de doute. Les détails de physionomie et de joaillerie font opter pour une origine Xuande.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's. Elle révèle que la pièce est creuse et contient les reliques qui y ont été scellées pour sa consécration. Cette observation résulte d'une inspection aux rayons X qui n'était pas encore effectuée en 2008.

3 sept. 2019

Les Blocs du Colonel Green

Le timbre Air Mail 24 cents est disponible le 14 mai 1918. Dans la matinée, l'administration apprend qu'une feuille complète à figure inversée a été vendue à Washington DC. Les éditions bicolores sont propices à ce type d'erreur. Le découvreur, William T. Robey, s'était précipité à l'ouverture du bureau de poste de Washington DC tandis qu'un de ses amis faisait de même à Philadelphie. Averti après la transaction, l'employé n'avait pas pu l'empêcher.

Dans l'après-midi du même jour, la vente de ce timbre est suspendue pendant deux heures à Philadelphie, New York et Washington pour le contrôle du stock et la destruction des feuilles défaillantes.

La réaction de l'administration avait été extrêmement rapide. Le 21 mai, quand le marchand Eugene Klein achète pour $ 15 000 à Robey cette feuille d'Inverted Jenny payée $ 24 six jours plus tôt, il apparaît déjà que les contrôles supplémentaires ont été efficaces et que cet exemple restera unique.

Quelques heures plus tard, Klein vend la feuille complète au richissime et excentrique collectionneur Colonel Green. La qualité de centrage des timbres par rapport aux perforations n'est pas homogène et le bord droit n'est pas margé. Green n'acceptera que les meilleures positions pour sa collection et confiera la vente du reste à Klein. C'est à ce moment que Klein numérote chaque timbre de 1 à 100 au dos de la feuille pour conserver l'identification de la position d'origine de chaque élément.

Dans les années 1940 les ventes aux enchères de la succession Green révèlent ses préférences : un bloc de huit, trois blocs de quatre, un bloc vertical de deux et quelques timbres individuels. Quelques timbres en mauvais état figurent dans les mêmes ventes : ce sont les timbres invendus par Klein, qui avaient été rendus à Green.

Le bloc de huit était constitué des positions 85-88 et 95-98 avec la marge de bas de feuille marquée de son numéro de série. L'état était inégal. Après la vente Green, le bloc a été séparé en un très beau bloc de quatre, conservant la précieuse marge sérialisée, plus quatre timbres individuels. Ce bloc de quatre avec une trace de charnière a été vendu pour $ 2,97M incluant premium par Robert A. Siegel le 19 octobre 2005.

Le 27 septembre à New York, Spink vend au lot 1 un des blocs de quatre de la sélection de Green, composé des positions centrales 45, 46, 55 et 56 de la feuille d'origine. Cet ensemble est en très bel état avec un petit endommagement de la gomme d'origine qui est fréquent dans la collection Green. La gamme des estimations, $ 2M à $ 3M, est indiquée dans le communiqué de presse du 23 août.

Dans les mêmes séries de ventes, le lot 101 est la position 39. Ce rare exemple d'Inverted Jenny individuel provenant de la sélection de Green avait certainement été retenu par lui pour son centrage parfait. Il est en très bel état avec une très petite trace de charnière.

Voici le lien vers le site de la maison de ventes.

1 sept. 2019

Les Forces du Ciel

Attiré par l'art abstrait, Zao Wou-Ki commence par exprimer les confrontations des couleurs de la nature. Il y adjoint des accumulations de signes calligraphiques illisibles qui simulent l'apport de la civilisation Chinoise. Vert émeraude, peint en 1950, est un des plus anciens exemples de cette dualité. Cette huile sur toile 127 x 127 cm a été vendue pour HK$ 90M incluant premium par Christie's le 28 mai 2016.

L'artiste hésite encore pendant quelques années entre l'abstraction et une figuration très stylisée. A la fin de l'année 1954, son inspiration devient cosmique, avec des centres de forces très denses qui libèrent des débris centrifuges sur un ciel très coloré. Terminé en janvier 1955, Paysage dans la Lune est un titre révélateur : la Terre ne suffit plus à Zao. Cette huile sur toile 117 x 88 cm a été vendue pour HK$ 47M incluant premium par Sotheby's le 2 octobre 2016.

Le centrage des énergies vient bientôt remplacer la composition volcanique de l'exemple ci-dessus. Ailleurs met en scène trois centres de forces de dimensions égales mais de densités différentes, l'une au-dessus de l'autre sur un axe vertical. Cette huile sur toile 130 x 97 cm peinte en 1955 a été vendue pour HK$ 52M incluant premium par Phillips le 26 mai 2019.

Le 21 septembre à Shanghai, Christie's vend Voie Lactée, huile sur toile 162 x 114 cm datée 9.11.1956, lot 307 estimé RMB 38M. Cette oeuvre est une rencontre entre la nuit et le jour : la Voie Lactée composée d'une myriade de signes pseudo-calligraphiques centrifuges est encerclée par le ciel de jour dans un élégant mélange de lilas, azur, aquamarine et turquoise.

Cette approche progressive du cosmos et de l'éternité, soutenus comme en un filigrane par la culture traditionnelle Chinoise, a un point culminant avec Et la Terre était sans forme. Cette huile sur toile 200 x 162 cm terminée en 1957 juste avant la rupture avec Lan Lan a été vendue pour HK$ 183M incluant premium par Poly le 29 mars 2018.

Pas de S pour Roosevelt

L'édition de Proof sets par le US Mint à l'attention des collectionneurs est une ancienne tradition qui n'a été interrompue qu'une fois depuis 1936, de 1965 à 1967. Les pièces sont rangées dans un coffret marqué United States Proof Set équipé d'une loupe en plastique.

Le redémarrage en 1968 est accompagné de modifications importantes. Les pièces destinées au Proof set sont désormais produites à San Francisco. Les matrices sont réalisées comme précédemment à Philadelphie. Le polissage des matrices, pour apporter la surface brillante et réflective qui n'est pas nécessaire pour les pièces de circulation, est réalisé à San Francisco.

Les pièces du Proof set portent désormais sur le côté face le S identifiant San Francisco. La même usine peut aussi produire en parallèle des pièces de circulation sans S en cas de surcharge à Philadelphie. Des mélanges deviennent physiquement possibles. Tout comme les philatélistes à l'époque des timbres bicolores, les numismates cherchent les erreurs.

Le contrôle de sortie de l'usine de San Francisco est ainsi soumis à la rude épreuve d'une validation par le grand public pour des quantités qui peuvent dépasser 10 millions d'unités, toutes dénominations confondues. Si l'erreur n'est pas détectée en production, plusieurs centaines de pièces non-conformes peuvent être réparties dans les sets. C'est le cas du 1970 no-S proof Roosevelt dime, du 1971 no-S proof Jefferson nickel, du 1983 no-S proof Roosevelt dime et du 1990 no-S proof Lincoln cent.

La plus rare de ces erreurs est le 1975 no-S proof Roosevelt dime, connu en deux exemplaires seulement. L'une de ces pièces est conservée dans son Proof set depuis quarante ans dans la même collection. Elle est gradée PR66 par PCGS.

La meilleure, gradée PR68 par PCGS, a été vendue dans son Proof set pour $ 350K incluant premium par Stack's Bowers le 13 août 2011. Elle est vendue individuellement par Heritage à Long Beach le 6 septembre, lot 4715.

31 août 2019

Un Camion pour Cendrillon

Banksy existe. Pour le rencontrer, il est préférable d'être une personnalité de la culture alternative. En 1999 à Bristol, sa célébrité est lancée par la réalisation d'une peinture murale intitulée The Mild Mild West, montrant un ours en peluche lançant un cocktail Molotov sur trois policiers.

Mojo est un des fondateurs de Turbozone, un cirque psychédélique itinérant d'origine Britannique inspiré par la fiesta Andalouse. Son utilisation intensive de la pyrotechnique est à l'origine du Rocket Festival qui s'est tenu en 2008 près de Grenade, une ville au nom prédestiné.

Banksy et Mojo se sont rencontrés en Espagne en 1999. Turbozone prépare son spectacle Cendrillon. Leur camion est un Volvo 17 tonnes. Mojo demande à Banksy de décorer tout l'extérieur du véhicule. Ce travail est prêt en 2000 pour fêter le millénaire.

L'image du camion est menaçante, avec une troupe de soldats dans le style Soviétique et des singes volants. Un ouvrier Stakhanoviste frappe un récepteur de télévision avec son marteau. Le slogan principal est apocalyptique : Laugh now but one day we'll be in charge. Plus tard les singes de Banksy aimeront porter une pancarte sandwich avec la même phrase. Cuidado con el Toro apparaît comme une allusion à l'origine espagnole du projet. All systems go est une dérision de la technocratie.

Le camion Turbozone est un très rare exemple d'une oeuvre ancienne de Banksy dont la réalisation d'origine n'a pas eu de circonstance furtive. Curieusement son extrême violence et son enchevêtrement iconographique ne sont pas sans rappeler le militantisme ultra-conservateur de Gilbert and George.

Cette oeuvre roulante pourrait bien battre le record aux enchères pour un camion Volvo. Elle est estimée £ 1M à vendre par Bonhams à Goodwood le 14 septembre, lot 212.


30 août 2019

De la Lune à la Dune

Tout au long de ses films, James Bond conduit les véhicules les plus extravagants.

En juin 1970 la conception détaillée du Rover lunaire Apollo est approuvée par la NASA, avec une vitesse de pointe en terrain favorable de 16 km/h. Le scénario du 7ème film de James Bond, les Diamants sont Eternels, est adapté pour introduire un véhicule similaire : un des repaires des brigands est un centre d'essais spatiaux en plein désert du Nevada.

Le customizer Dean Jeffries construit un buggy sur un châssis de Corvair à moteur arrière. Son véhicule ressemble beaucoup au Rover lunaire, par ses proportions et par la spectaculaire antenne radar à l'arrière. Les principales différences apparentes sont la fermeture du cockpit désormais surmonté d'un dôme en plexiglass, et l'adjonction de deux bras latéraux mobiles qui pourront être utilisés pour des gags.

Le Moon Buggy est utilisé dans deux scènes successives du film. Il est d'abord positionné au milieu d'une salle d'entrainement simulant l'environnement lunaire. Pendant que deux personnages en scaphandre inspectent des roches, Bond vole le véhicule pour s'échapper de l'usine.

La seconde scène, filmée du 1er au 4 mai 1971 dans une carrière de gypse, est une poursuite spectaculaire. Le buggy de Bond a la vitesse d'une voiture de route, et une remarquable stabilité tout-terrain qui élimine successivement tous ses poursuivants en voitures de ville et en motos.

Le Moon Buggy du film a été construit en un seul exemplaire, ce qui apparaît bien risqué quand on voit la suite des cascades dans les dunes. Ce véhicule extraordinaire a survécu sans avoir été entretenu. Il est estimé $ 400K à vendre par Profiles in History le 25 septembre à Calabasas (Los Angeles), lot 430 ici lié sur la plate-forme d'enchères iCollector. L'image est partagée par Wikimedia.

Le Rover Apollo roule pour la première fois sur la Lune le 31 juillet 1971 pendant la mission Apollo 15. Le film de Bond sort cinq mois plus tard sur les écrans.

Moonbuggy from Diamonds Are Forever

26 août 2019

Une Boule et Quatre Antennes

Le gouvernement Soviétique est pressé. Il faut être les premiers à lancer un satellite en orbite. Le projet d'origine, incluant plusieurs instruments scientifiques en développement, ne sera pas prêt à temps. Le premier satellite, Spoutnik-1, sera un démonstrateur limité aux fonctions nécessaires pour époustoufler le monde entier.

Pour envoyer une capsule, la fusée est prête : il suffit de remplacer la charge nucléaire par une coiffe dans le missile intercontinental R-7 qualifié en août 1957. Ce missile est le plus puissant du monde, sur-dimensionné du fait de l'incertitude sur la conception des futures armes nucléaires. Les premiers succès du programme spatial Soviétique dépendent directement de cette décision militaire conservatoire prise en 1954.

L'équipement le plus important de Spoutnik-1 est un émetteur radio à double fréquence qui fournira au grand public l'évidence de la communication avec l'espace. Cet instrument est conçu par le NII-885, une société qui dépend du Ministère de l'Industrie Radiotechnique.

Le 885 est également responsable de démontrer que les systèmes électroniques ne sont pas perturbés par l'environnement électromagnétique. La possibilité de recevoir un signal de qualité, et en conséquence le succès médiatique de la mission, dépendent directement de cette vérification.

Plusieurs copies complètes en vraie grandeur du Spoutnik-1 ont été fournies au 885 pour ces essais électromagnétiques. Les essais sont non-destructifs. Après leurs résultats satisfaisants, il semble que seuls les ingénieurs du 885 aient continué à s'intéresser à ces systèmes à usage sol qui n'ont pas été démantelés.

Extérieurement, ces modèles sont des boules en métal poli de 58 cm de diamètre équipées de quatre antennes. Trois d'entre eux sont récemment apparus sur le marché. Ils sont tous équipés de leur précieux transmetteur, avec une batterie moderne de 12V, et sont accompagnés d'un récepteur radio Tesla d'époque.

003 a été vendu par Bonhams pour $ 270K incluant premium le 20 juillet 2016 et 002 pour $ 850K incluant premium le 27 septembre 2017 par la même maison de ventes. 001 est estimé $ 400K à vendre par Bonhams à New York le 17 septembre, lot 34.

Le gouvernement parie sur le succès de la mission et diffuse avant le tir la localisation du lancement, Baïkonour, et les fréquences d'émission. Pendant 22 jours, jusqu'à l'épuisement de la batterie le 26 octobre 1957, le fameux bip-bip de Spoutnik-1 clame au monde entier l'avance technologique de l'Union Soviétique. L'ambitieux programme d'expériences qui avait été envisagé à l'origine continue son développement et est embarqué sur Spoutnik-3 en mai 1958.

25 août 2019

Le Rythme du Silence

V.S. Gaitonde revient de New York en 1965 après un long séjour au cours duquel il a rencontré Rothko dans son atelier. Il développe sa propre voie en éliminant progressivement tous les éléments superflus à son interprétation expressionniste de la nature.

Il supprime ainsi tour à tour les contours des formes, les signes pseudo-calligraphiques et symboliques, les illusions de perspective. L'huile sur toile devient sa seule technique. L'oeuvre devient monochrome dans un immuable format vertical. Pourtant chaque opus est différent du précédent, dans une recherche de l'amélioration continue qui rejette le hasard et les sentiments.

Après une superposition de couches transparentes dont l'artiste n'a pas révélé le processus détaillé, le rouleau, le pinceau et le couteau créent des variations de brillance dans un équilibre géométrique global. Gaitonde cherche, selon ses propres termes, l'absorption des silences, apportant une musicalité visuelle. Il observe une similitude de son approche avec le Zen Bouddhiste, qui considère que l'espace doit être rempli par l'esprit.

Après la patiente méditation et la rapide exécution, la troisième et dernière phase est la contemplation. Si la musicalité du silence convient à l'artiste, il conserve l'oeuvre dans son atelier pour une utilisation publique éventuelle. Sinon il la détruit. Et il recommence avec une nouvelle toile.

Toutes ces caractéristiques convergent dans une huile sur toile 153 x 102 cm peinte en 1979, vendue pour INR 23,7 crores incluant premium par Christie's le 19 décembre 2013.

Une huile sur toile de mêmes dimensions peinte en 1982 appartient à la même phase de la carrière de l'artiste. Elle a été vendue par Pundole's le 9 avril 2015 pour INR 16,5 crores, ce chiffre n'incluant probablement pas le premium. Elle est estimée INR 20 crores valant US $ 2,9M à vendre par Saffronart à New Delhi le 12 septembre, lot 12.

Etudes de la Terre

Installé à Paris depuis 1950, Sayed Haider Raza exprime la beauté des villages Provençaux. Le lourd impasto est utilisé pour la confrontation des couleurs vives. Contrairement à Riopelle, les éléments topographiques sont interprétables, bien que stylisés.

L'artiste n'est pas satisfait. Dans les années 1970 il fait de fréquents et longs séjours en Inde pour chercher la source de ses émotions. Quand il retrouve les forêts de son enfance dans le Madhya Pradesh, son art devient abstrait.

Le jeu des couleurs et des formes s'appuie désormais sur la promesse de l'aube, quand une lumière bienfaisante succède aux angoisses de la nuit. En 1972, Tapovan, acrylique sur toile 160 x 189 cm, apporte une dimension mystique avec quelques figures qui peuvent être interprétées comme des visages stylisés. Cette oeuvre a été vendue pour $ 4,45M incluant premium par Christie's le 21 mars 2018.

L'expression de La Terre est la quête majeure de l'art de Raza. Un acrylique 189 x 189 cm peint en 1973 a été vendu pour $ 3,1M incluant premium par Christie's le 18 mars 2014.

Le 11 septembre à New York, Christie's vend au lot 182 un acrylique sur toile 175 x 260 cm peint en 1977, également intitulé La Terre. Cette peinture de grande dimension pour cet artiste apparait comme un point culminant de cette phase. Dans l'ambiance sombre animée par des éclats de lumière, la figure au premier plan est une réminiscence des fantômes de Tapovan.

Dans les années 1980, Raza introduit des géométries structurantes dans ses compositions dominées dorénavant par la somptuosité des couleurs et les symboles mystiques Indiens comme le Bindu. La Terre reste un titre régulièrement utilisé, pour bien montrer que la quête fondamentale de l'artiste est la même malgré le radical changement de style.

24 août 2019

Munch et Bonnard avec Vollard

Ambroise Vollard devient marchand d'art à Paris en 1890. Il est passionné par les avant-gardes et construit son savoir-faire avec l'achat et la vente de peintures et de dessins, le second marché d'estampes et l'organisation d'expositions.

A cette époque la gravure commence à être considérée comme un art majeur, invitant à une exposition murale. Vollard n'a pas de scrupules. En 1896 il prépare un album et une exposition sous le titre Les Peintres-Graveurs, plagiant le nom de la Société des Peintres-Graveurs Français créée en 1889 qui connait une baisse temporaire d'activité.

Le projet est ambitieux, artistiquement et techniquement. Vollard collabore avec Auguste Clot, le meilleur imprimeur d'art de Paris, pour promouvoir la chromolithographie. Pour ce qui concerne les artistes, il choisit les Nabis et les étrangers, deux groupes peu représentés dans la Société plagiée.

Le portfolio est publié en 110 exemplaires dont 100 sont sérialisés. Il est constitué de 22 images faites par 22 artistes différents. La lithographie en couleurs a été utilisée pour 11 images, les 11 autres étant dispersées sur une grande variété de techniques, en couleurs et en noir et blanc. La plupart des artistes signent toutes les copies de leur image.

Cet ensemble inclut deux oeuvres majeures. Edvard Munch est à Paris où il vient tout juste d'éditer avec Clot ou Lemercier une gravure sur bois de son chef d'oeuvre Angst. En imprimant en rouge sang les volutes des nuages, Vollard et Clot apportent à cette oeuvre re-titrée Le Soir la dimension dramatique qui avait échappé à la version monochrome charbonneuse. Bonnard a préparé La Petite Blanchisseuse, une oeuvre à très forte dimension sociale dans une composition audacieuse en plongée oblique.

La vente des portfolios est un échec commercial et Vollard renonce à publier d'autres numéros sous le même titre. L'opération est cependant un grand succès personnel pour le marchand, parce qu'elle a sensibilisé sous son autorité les jeunes artistes de son cercle et leurs amis à l'utilisation des techniques d'imprimerie en couleurs.

La plupart des portfolios ont été rapidement séparés par Vollard pour vendre les gravures individuellement. Pourtant un exemplaire incluant la couverture, la table des matières et les 22 images vient de faire surface. La sérialisation est composite : cet ensemble a sans doute été assemblé par Vollard lui-même dans les années 1920 à partir de son stock original restant. C'est la seule collection complète connue de cette importante édition. Elle est estimée £ 500K à vendre par Sotheby's à Londres le 17 septembre, lot 112.

23 août 2019

Une Surprenante Chaise à Porteurs

A partir de 1885, Fabergé fournit chaque année au tsar un oeuf de joaillerie à surprise qui fait l'émerveillement de l'impératrice. Alexandre III meurt en 1894. Son successeur Nicolas II est tout aussi friand que son père des merveilleuses inventions de Fabergé. La production passe à deux oeufs par an, un pour l'impératrice douairière et un pour la nouvelle impératrice.

Nicolas II est couronné en mai 1896, dans une cérémonie grandiose endeuillée par une bousculade qui fait plusieurs centaines de morts. Fabergé avait déjà commencé à travailler sur de nouveaux thèmes : en mars 1896 Nicolas II lui a acheté un prototype de chaise à porteurs miniature de style Louis XVI. Cette pièce est connue uniquement par les registres.

En 1897 une des surprises est un carrosse en or émaillé sur le modèle de la voiture à chevaux du couronnement de la nouvelle impératrice, lui-même une réplique d'un carrosse conçu en 1793 pour la Grande Catherine. Il a 12,7 cm de haut, avec des doubles portes ouvrantes, des roues tournantes et un marche-pied rétractable.

Dans les années qui suivent, Fabergé fournit des miniatures de fantaisie pour le commerce, réutilisant des modèles qui n'avaient pas été montrés dans les oeufs. Les meubles inspirés du luxe français datent de cette période. Les matériaux les plus précieux simulent les textures des pièces de vraie grandeur, comme par exemple la néphrite pour le cuir et l'or émaillé guilloché pour l'acajou.

Le 27 novembre 2017, Christie's a vendu pour £ 790K incluant premium une chaise à porteurs Fabergé de 9 cm de haut poinçonnée par Perchin. Elle est en or avec une décoration intérieure en nacre. Les vitres en cristal de roche sont gravées pour simuler les rideaux et leurs pompons.

Le 10 septembre à Cirencester, Cotswold Auction vend une chaise à porteurs Fabergé de 7,8 cm de haut, lot 555 estimé £ 60K. Comme l'exemple précédent, elle est poinçonnée par Perchin. Le terminus ante quem est 1903, date de la mort prématurée de l'orfèvre. Le terminus post quem annoncé est 1899, probablement par l'inspection des marques.

Cette pièce est la seule chaise Fabergé-Perchin dont les panneaux sont en néphrite vert vif. L'armature de style rocaille est en or repoussé. La porte avant partiellement vitrée ouvre par une poignée, donnant accès à un luxueux siège en nacre. Les vitres latérales séparées en deux parties par un montant en or sont très élégantes et les pompons des rideaux n'ont pas été omis.

22 août 2019

Quatre Fauteuils Chinois

Le zitan et le huanghuali appartiennent tous deux à la catégorie des bois de rose. Extrêmement lourd et très dense, le zitan permet une sculpture profonde et très fine. Il a été choisi par les empereurs de Chine pour les pièces d'apparat.

Très apprécié sous les Ming, le huanghuali est un bois dur qui permet de créer des meubles aux formes audacieuses. Sa couleur varie du brun rougeâtre au jaune d'or tandis que son réseau de nervures peut prendre des aspects pseudo-figuratifs séduisants.

Un groupe de huit sièges Ming en huanghuali serait le saint-graal pour un collectionneur. Je ne sais pas s'il en reste en mains privées et les sous-multiples, quatre et deux, sont très recherchés. La cohérence des couleurs et des grains permet d'assurer l'homogénéité d'un groupe. La virtuosité du menuisier est également considérée.

Le dossier presque carré dont le rail supérieur a la forme d'un joug ou d'un chapeau d'officiel est le guanmaoyi. Un groupe de quatre chaises pliantes sans bras a été vendu pour £ 5,3M incluant premium par Bonhams le 9 novembre 2017 sur une estimation basse de £ 150K. Une paire avec bras a été vendue par Sotheby's le 23 mars 2011 pour $ 2,77M incluant premium sur une estimation basse de $ 200K.

Le quanyi, signifiant chaise à dos circulaire, est également connu sous le nom de fauteuil en fer à cheval. Les meilleurs artisans arrondissent le cercle en réduisant le nombre d'éléments du rail de crête, obtenant une rigidité qui permet aussi d'optimiser les montants. Malgré leur légèreté apparente, ces sièges sont robustes.

Le 17 mars 2015, Christie's dispersait la collection Ellsworth. Les enchérisseurs ont reconnu les qualités des meilleurs quanyi dans le groupe de quatre qui constituait le lot 41. De plus, les deux autres paires qui permettraient de constituer un groupe de huit étaient identifiées au catalogue. Ce lot a été vendu pour $ 9,7M incluant premium sur une estimation basse de $ 800K.

Un autre groupe homogène de quatre quanyi en huanghuali d'époque Ming est estimé $ 800K à vendre par Christie's à New York le 13 septembre, lot 878.

Le Dragon des Jolies Concubines

Le 13 septembre à New York, Christie's vend une tête de dragon en jade vert grisâtre, lot 830 estimé $ 2,5M. Elle a été sculptée dans un bloc de néphrite de belle homogénéité malgré sa grande dimension, 16,5 cm de long. La base est évidée pour pouvoir la fixer sur un poteau. Une corne est manquante. Je vous invite à lire l'article préparé par la maison de ventes, incluant une courte vidéo.

En 1958 cette sculpture était dans la collection Junkunc. Le premier expert qui l'a inspecté a supposé qu'elle avait été faite sous les Han pour décorer un chariot. Une décoration architecturale ne serait pas digne de la ferveur apportée au jade par les empereurs de Chine. A l'époque aucune pièce similaire n'était connue.

Une tête de dragon de 18 cm de long de même matière et conception a été découverte en 1980 dans les jardins de plaisir de l'empereur Xuanzong des Tang, qui régna de 712 à 756 CE. Cette similitude confirme l'origine impériale du specimen Junkunc.

Le règne de Xuanzong est une période de splendeur insouciante. L'empereur est beaucoup plus intéressé par la protection des arts que par le gouvernement. La guerre civile qui éclate en 755 empêche l'importation du jade d'Asie centrale. Ces dragons ne peuvent pas être ultérieurs.

Les sculptures antiques en jade sont rares mais les chroniqueurs et les poètes Tang étaient bavards. Les chariots impériaux tirés par des chevaux étaient ornés de figures dans cinq matériaux différents, chacun correspondant à un usage spécifique.

Le jade était le plus précieux et le plus rare des cinq matériaux. Son chariot de parade était surtout utilisé pour le couronnement des impératrices. Le dragon vert y était accompagné d'un tigre blanc et d'un phénix d'or. Un poète de la fin de l'époque Tang regrette de ne plus voir les luxueux chariots qui acheminaient les jolies concubines.

21 août 2019

Les Trônes Pliants

L'utilisation de sièges pliants, facilement transformables en chaises à porteurs. est bien pratique pour le voyage ou le jardin.  Les Han utilisaient déjà des tabourets pliants. Bien plus tard, la qualité et la beauté du bois permettent de distinguer les élites de plus haut rang, le huanghuali étant le haut de gamme. Ces meubles à mécanismes sont fragiles et les sièges en mauvais bois n'ont pas bien survécu.

La chaise pliante est nommée jiaoyi. Un groupe homogène de quatre chaises Ming sans bras en huanghuali a été vendu pour £ 5,3M incluant premium par Bonhams le 9 novembre 2017 sur une estimation basse de £ 150K. Leur dossier presque carré avec un appuie-tête en forme d'arc (guanmaoyi) précède certainement le très élégant quanyi caractérisé par son rail en fer à cheval qui sert à la fois de haut de dossier et d'accoudoir.

Le quanyi est mieux adapté que les autres formes de fauteuils Chinois pour la création de modèles pliants, la barre avant venant s'intégrer dans la courbure des bras.

Le 13 septembre à New York, Christie's vend un jiaoyi de forme quanyi en huanghuali de la fin de l'époque Ming, lot 876 estimé $ 1M. Son pliage est montré par un opérateur dans l'article partagé par la maison de ventes. Le catalogue fait référence à un siège similaire vendu pour RMB 27,4M incluant premium par Poly le 8 décembre 2018.

L'utilisation comme un trône impérial occasionnel est probable sous les Ming mais n'a pas été illustrée avant les Qing. Une peinture par Castiglione montre Qianlong assis sur un fauteuil pliant pendant une négociation avec des émissaires Kazakhs.

18 août 2019

Les Revolvers Winchester

Le marché des armes à feu était partagé entre Colt, leader pour les armes à main, Winchester, leader pour les fusils à levier, Smith and Wesson et Remington. En 1872 Winchester embauche deux anciens employés de Smith and Wesson pour développer un revolver.

Lors du Centennial Exhibition à Philadelphie en 1876, le revolver Winchester côtoie le fusil Model 1876, avec deux options pour l'éjecteur des cartouches :  par un cylindre fixe avec extraction au pouce, ou par un cylindre pivotant poussant une tringle.

Winchester n'insiste pas, sans doute découragé par la difficulté d'obtenir un contrat avec le gouvernement Américain et aussi avec le Tsar. En juillet 1876, deux mois après l'ouverture de l'Exposition, le projet de revolver est arrêté.

L'exemplaire fourni pour le brevet Centennial est un pistolet de calibre 32 avec éjecteur tournant. Il a été vendu pour $ 63K incluant premium par RIAC le 20 avril 2012. Un revolver de calibre 40-50 avec un éjecteur traditionnel a été vendu pour $ 253K incluant premium par la même maison de ventes le 10 septembre 2016.

En décembre 1876, Winchester soumet sans succès un exemplaire supplémentaire à l'US Navy. Conservé par la Navy jusqu'aux années 1950, c'est un revolver de calibre 44-40 et éjection tournante. Cette pièce est estimée $ 250K à vendre par RIAC à Rock Island le 6 septembre, lot 17. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes. Les trois exemples ci-dessus ne sont ni marqués ni sérialisés.

La population totale des revolvers Winchester est estimée à 13 prototypes, tous modèles cumulés, dont seulement 4 ont l'éjecteur tournant. Ils ont pourtant une grande importance dans l'histoire des armes à feu Américaines, pour deux raisons.

En 1883 Colt tente d'entrer sur le marché des fusils. Winchester utilise ses prototypes pour montrer qu'il est prêt à produire des revolvers et Colt arrête son fusil.

L'éjecteur tournant était une innovation importante qui facilitait l'extraction des cartouches. Il sera utilisé par Colt à partir de 1889 et par Smith and Wesson à partir de 1896.

15 août 2019

Art Deco sous les Tang

Au tout début de la dynastie Tang, la route de la Soie apporte aux Chinois la vaisselle et les bijoux en métaux précieux, par l'entremise des marchands Sogdiens. La Perse exporte ainsi ses techniques de traitement de l'argent martelé, cloisonné, doré au mercure et incisé. L'argent pourrait devenir un substitut de salubrité acceptable face au bronze, au jade et à la céramique.

Un bol Tang de 24,5 cm de diamètre pesant 1,05 Kg a été vendu par Sotheby's le 14 mai 2008 pour £ 1,14M valant à cette époque $ 2,2M, ces chiffres incluant le premium. Il est estimé $ 2M à vendre par Christie's à New York le 12 septembre, lot 551.

La technique est étrangère mais le raffinement est Chinois. Le bol a la forme d'une fleur de lotus ouverte, décorée sur sa paroi extérieure de trois rangées de pétales de lotus qui se chevauchent. Chaque frise est composée de huit éléments. Une guirlande étroite sépare la frise supérieure du bord du bol. L'intérieur est centré d'un médaillon doré montrant une ronde de huit oiseaux dans des branchages en fleurs.

Chaque pétale est un cartouche qui a été réalisé en repoussé avant d'être doré et très finement ciselé de motifs de pivoines et de paires d'oiseaux. Cette illustration est peut-être plus décorative que symbolique bien que la répétition du nombre huit ne soit certainement pas un hasard. La forme des pétales tient compte de la courbure de la paroi, plus évasée dans le bas.

Cette pièce a été réalisée avec une épaisse feuille d'argent arrondie sur une forme. Elle est un tour de force pour ce qui concerne la régularité de son repoussé. Les experts ont observé deux minuscules retouches effectuées par l'artiste pour rectifier le martelage.

Dans la même vente en 2008 et provenant de la même collection, un bol lobé de dimension et technologie similaires a été vendu pour £ 1,6M incluant premium. Cette pièce a conservé son couvercle d'origine. Son iconographie foliée est moins dense.

Ces bols d'une extrême rareté sont également connus en or pur et en argent pur. Ce type n'a pas survécu aux Tang, probablement à cause du développement de la porcelaine.

10 août 2019

La Batterie à Manivelle

Au tout début de la Guerre Civile, Richard Gatling invente le Battery Gun. L'utilisation de canons tournants permet à une seule machine d'égaler la puissance de feu d'une batterie d'artillerie tout en maintenant un faible échauffement. Les premiers canons Gatling permettent déjà 200 tirs par minute.

Le Gatling gun est acheté sur fonds privés par plusieurs officiers pendant la Guerre Civile mais l'armée ne se précipite pas. Il faut attendre 1866 pour que cette arme soit formellement acceptée. Gatling cherche à exporter mais l'admiration de Napoléon III pour son invention à l'Exposition Universelle de 1867 ne débouche sur aucune commande.

Gatling est un inventeur spécialisé dans les machines agricoles et un médecin diplômé. Sa batterie est une application à l'armement de ses machines à semer le riz et le blé. Il n'est pas un officier. Sa machine n'a pas la souplesse nécessaire pour viser une cible et est ainsi inutilisable par l'infanterie. Le risque qu'elle vienne à s'enrayer est inacceptable sur le champ de bataille.

Pour améliorer et promouvoir son invention, Gatling renonce à une fabrication indépendante en 1870 tout en maintenant sa société d'ingénierie. Il vend ses brevets à la société Colt et emménage avec sa famille à proximité de l'armurerie Colt à Hartford. C'est une sage décision. Les améliorations qui en résultent culminent avec le Model 1877 Bulldog, le seul modèle Gatling à avoir reçu un sobriquet.

Pendant cette période Colt et Gatling ont apporté beaucoup de simplifications. Le nombre de canons est réduit à 5. La transmission mécanique et la capacité de chargement ont été améliorées, augmentant la cadence de tir. Le Bulldog est le premier Gatling Gun où les canons et la culasse sont entièrement couverts par une enveloppe de métal, avec une nouvelle compacité qui permet l'installation sur un trépied.

Le Bulldog a été fabriqué en 17 exemplaires. L'un d'eux, offert dans le montage classique sur un chariot à deux roues, a été vendu pour $ 395K incluant premium par Heritage le 14 décembre 2014. Un Bulldog sur trépied est estimé $ 275K à vendre le 7 septembre par RIAC à Rock Island, lot 1105. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes. Un Bulldog de seconde génération a été édité par Colt en 50 exemplaires.

Le Battery Gun de Gatling est un précurseur direct de la mitrailleuse automatique. Rendu obsolète à cause de sa manivelle à main, il a été démilitarisé en 1911 et beaucoup d'exemplaires ont été détruits.

9 août 2019

La Médaille du New York Clipper

Créé en 1853, l'hebdomadaire New York Clipper est le tout premier journal Américain à être entièrement consacré aux loisirs. Sa couverture est vaste : théâtre, musique, danse, sports, plein air. Sa compétence pour le cirque en fait la meilleure référence pour cette activité. Le Clipper suit de très près le baseball, qui avait commencé comme un passe-temps entre équipes locales de New York, Brooklyn et le Bronx.

En 1868 le Clipper décerne des médailles aux meilleurs joueurs de baseball. Il s'agit de la toute première initiative de ce genre pour ce sport.

A cette date, chacun sait que l'amateurisme est un leurre, contourné par tous les moyens possibles. L'année suivante le professionnalisme sera admis. Harry Wright, fils d'un joueur de cricket professionnel d'origine anglaise, créera la toute première équipe de baseball exclusivement constituée de professionnels, l'éphémère Cincinnati Red Stockings.

La médaille Clipper a été uniquement attribuée en 1868. Deux raisons peuvent être invoquées. La réalisation des médailles coûtait certainement trop cher, et les champions étaient désormais motivés par la possibilité d'obtenir ouvertement un salaire.

Le 17 août à Dallas, Heritage vend la médaille Clipper Prize attribuée à George Wright, lot 56051 estimé $ 200K. Elle est entièrement authentique à l'exception d'un ruban qui joignait l'épingle de cravate portant le nom du joueur avec la partie principale du bijou. Elle est accompagnée d'un autographe écrit par Wright quand il a donné ce trophée à son petit-fils.

George Wright, qui était le jeune frère de Harry, était considéré comme le meilleur joueur de son temps, inégalable comme défenseur. On ne sait pas si des médailles ont aussi été décernées à d'autres joueurs. Il semble que les archives du journal n'aient pas encore été analysées sur ce point précis par les archéologues du baseball.

5 août 2019

Sous le Soleil de Californie

Ferrari mise sur sa 250 GT pour offrir des modèles commerciaux de haut de gamme. La berlinette, qui sera bientôt appelée la TdF, apparaît en 1956 et le Cabriolet Pinin Farina en 1957. Les concessionnaires aux Etats-Unis, Von Neumann sur la côte Ouest et Chinetti à l'Est, accueillent ces nouveautés avec le plus haut intérêt.

Le marché Américain est stratégique pour les constructeurs Européens. Von Neumann et Chinetti concluent que les nouvelles Ferrari ne répondent pas à l'évolution du marché Américain. Le Cabriolet Pinin Farina vise une clientèle de milliardaires et ne doit pas être comparé avec une voiture de sport. La berlinette interpose son toit entre ses passagers et le soleil de Californie. C'est d'autant plus dommage que les célébrités aiment les voitures décapotables pour mieux agglutiner les paparazzi autour du luxe et de l'élégance de leurs vies privilégiées.

Enzo Ferrari n'est pas convaincu. Il sort cependant en décembre 1957 un prototype qui répond aux demandes de ses partenaires Américains. Scaglietti, le carrossier qui assemblait la TdF, a utilisé le même modèle de châssis pour construire un cabriolet, sans apporter d'autre innovation technique. Cette voiture destinée à l'Amérique inclut cependant déjà l'option des phares carénés, interdite en Italie.

Le prototype est livré en janvier 1958 à un client Américain par l'intermédiaire de Chinetti. Il a été vendu pour $ 6,6M incluant premium par Gooding le 19 août 2012.

Scaglietti commence l'assemblage d'une série en juin 1958 avec une cadence moyenne de deux voitures par mois, sans avoir fait d'autre prototype. Enzo reste réticent mais est pragmatique. Si Scaglietti ne fait pas cette Speciale, les client lui demanderont de transformer leurs berlinettes et Ferrari perdra le contrôle commercial de ce modèle.

La nouvelle 250 GT est enfin annoncée en tant que modèle séparé en décembre 1958, sous le nom de Ferrari 250 Granturismo Spyder California pouvant être abrégé en Ferrari 250 California. Le terme 'cabriolet' est soigneusement évité pour maintenir les ventes du très onéreux 250 GT Cabriolet Pinin Farina. Le mot Spyder, avec un Y comme le Spyder Porsche, allèche les nouveaux clients qui désirent concilier la route et la compétition. Ce modèle est maintenant désigné Ferrari 250 GT LWB California Spider.

Construite en novembre 1958, une California Spider a été vendue pour $ 8,8M incluant premium par RM le 18 janvier 2014. Listée par la même maison de ventes le 20 août 2016, elle n'a pas été vendue. Elle est estimée $ 11M à vendre par Gooding à Pebble Beach le 16 août, lot 44. Voici le lien vers le communiqué de presse. Elle est conduite par David Gooding dans la vidéo partagée par la maison de ventes.


3 août 2019

Le Stanhope Electrique de la Famille Riker

L'automobile est le véhicule de l'avenir. Les inventeurs installent des moteurs sur leurs bicyclettes. Plusieurs technologies sont en concurrence : la vapeur, l'essence, le gaz, la batterie électrique.

En Europe les 100 Km/h seront bientôt atteints. Pour ces très grandes vitesses, les voitures électriques dominent, menées par la Jeantaud conduite par Chasseloup-Laubat et par le prototype conçu et piloté par Jenatzy. Leurs records seront ensuite dépassés par une voiture à vapeur Gardner-Serpollet conduite par Léon Serpollet.

Les pragmatiques Américains s'intéressent au développement des voitures de ville. La Mechanics Fair qui ouvre à Boston en octobre 1898 expose quatre automobiles : une voiture électrique par Pope, une autre par Riker, une voiture à vapeur, et un tricycle à essence par De Dion-Bouton qui démontre l'avance industrielle de l'Europe sur l'Amérique.

Ces voitures Américaines n'ont pas la forme d'obus qui facilite les vitesses extravagantes. La Riker Electric de la foire de 1898 est carrossée en Stanhope avec un pilote, un passager à son côté et un autre passager tourné vers l'arrière. Elle gagne cependant plusieurs compétitions locales incluant une ambitieuse course de 50 miles sur route. Elle gagne une médaille d'or pour sa conception industrielle à l'Exposition Universelle de Paris en 1900.

Andrew L. Riker avait créé sa société de fabrication de moteurs électriques en 1888 et de véhicules à moteurs un an plus tard. Son Stanhope est sa voiture préférée, qui devient bientôt la voiture personnelle de sa femme. Peu avant la mort de l'inventeur en 1930, elle est léguée au Henry Ford Museum qui constate une performance de 25 mph sur asphalte ou macadam.

Quand le Ford Museum recentre sa collection sur d'autres priorités en 1985, le Stanhope est acheté aux enchères par la famille Riker. Acquise ensuite par l'ami qui avait été chargé de sa maintenance, elle sera vendue par Worldwide Auctioneers à Pacific Grove (Monterey) le 15 août, lot 38.

Choyée depuis plus de cent ans comme un trésor familial, cette Riker Electric est restée entièrement dans son état d'origine, non restaurée. Elle a été remise en état de fonctionnement. Sa plaque minéralogique en cuir marquée ALR aux initiales de Riker est également la plaque d'origine de cette voiture selon une tradition familiale. Elle est une curiosité historique de son propre droit, antérieure à la mise en place d'un système numérique à New York.

2 août 2019

Les Jeux de la Cavalerie Romaine

Pour entraîner leur cavalerie, les Romains pratiquaient des jeux qui incluaient des parades, des cavalcades, des acrobaties et des compétitions entre deux équipes. Appien, le très important historien qui écrivait en grec pendant le règne d'Hadrien, a décrit ces Hippika gymnasia avec d'intéressants détails. Aucune autre source littéraire ne les a mentionnés et leur nom latin n'est pas connu. Les restes archéologiques montrent qu'ils étaient pratiqués d'un bout à l'autre de l'empire.

Les participants sont entièrement armés. Les chefs portent des casques en fer ou en bronze doré. Contrairement aux casques de guerre, ils enveloppent la tête avec des orifices pour les yeux. Dans un but esthétique, des plumes jaunes sont pendues pour voler au vent. Pour l'effet dramatique, le masque et le casque personnifient des dieux ou des personnages légendaires, comme par exemple les Amazones qui sont certainement jouées par des hommes.

En mai 2010 en Angleterre du Nord, un détecteur de métaux trouve des fragments enfouis sur une dalle. Après reconstitution, le casque est remarquablement complet. Le masque amovible est imberbe et juvénile. Le casque est un bonnet Phrygien surmonté d'un griffon. Il a été vendu pour £ 2,3M incluant premium par Christie's le 7 octobre 2010 sur une estimation basse de £ 200K. Malgré un appel à dons largement entendu, les musées anglais n'avait pas pu enchérir au-delà de £ 1,7M.

Le 3 septembre à Londres, TimeLine Auctions vend un casque en bronze de conception similaire, avec une provenance anglaise qui remonte aux années 1970. Il est estimé £ 80K, lot 449. Je vous invite à regarder les deux vidéos partagées par la maison de ventes. Voici le lien vers le site de TimeLine Auctions.

Le masque de femme n'est pas une Amazone mais une déesse, probablement désignée pour présider les jeux. Le casque inclut les emplacements pour sertir des bijoux. Par des considérations iconographiques liées aux portraits des impératrices, une création autour de 200 CE est proposée.


1 août 2019

La Petite Porsche dans les Courses d'Endurance

En 1960 Porsche est très actif en compétition. Ses ambitions s'appuient depuis 1957 sur le modèle 718, désormais séparé en deux variantes. Mise au point en 1959 pour la Formule 2 avec un moteur de 1,5 litres, la 718/2 devient compétitive en Formule 1 grâce à une nouvelle limitation du déplacement moteur dans cette catégorie.

Pour l'endurance, la 718 est largement modifiée en 1960. Le spyder 718 RS 60 est construit en 18 exemplaires dont 4 sont réservées à l'équipe d'usine. Porsche veut que ses voitures gagnent avec sa propre équipe. Les RS 60 d'usine reçoivent des améliorations exclusives en termes d'aérodynamique. Elles sont conduites par des champions incluant Graham Hill, Stirling Moss et Jo Bonnier.

La 718 et ses évolutions RS 60 et RS 61 sont des voitures légères et maniables qui sont parfaitement adaptées à des compétitions difficiles. Elle est réellement compétitive contre les concurrents plus puissants mais l'accumulation des problèmes mécaniques nuit à son palmarès. Elle gagne cependant la Targa Florio en 1959, 1960 et 1963.

Pour Le Mans 1960 deux RS 60 d'usine sont équipées de moteurs 1606 cc. En 1961 l'une d'elles reçoit un moteur 1678 cc pour Sebring et pour le Nürburgring. Entre temps, elle avait fait merveille au Targa Florio avec un moteur de 2 litres. Conduite par Stirling Moss, elle était en tête à l'entrée du dernier tour mais avait dû abandonner quelques kilomètres avant la ligne d'arrivée. Cette voiture est unique en son genre : elle était la seule RS 60 pouvant accommoder un moteur de 2 litres, grâce à un raidissement du châssis.

Elle a été discutée dans cette chronique avant d'être vendue pour $ 5,4M incluant premium par Gooding le 16 août 2015. Récemment restaurée, elle est estimée $ 5,75M à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 17 août, lot 348.

31 juil. 2019

La Gamme Dino

En 1960 l'éphémère 246 P est la première Ferrari à moteur central. L'année suivante les règlements de la Formule 1 changent une fois de plus, limitant le déplacement moteur à 1,5 litres. Ferrari est champion du monde avec la 156 qui venait d'être développée pour la F2.

Dino Ferrari, mort en 1956 de la maladie de Duchenne, avait préconisé une diversification des moteurs utilisés par la marque, notamment pour rester compétitif face aux petites Porsche. Cette observation avait été suivie de développements confiés aux ingénieurs Jano et Chiti. En 1961 les prototypes à moteur central V6 et V8 démarrent la gamme Dino Ferrari, avec un succès qui sera étendu à partir de 1968 aux modèles commerciaux GT.

Les premiers prototypes Dino, présentés dans une conférence de presse en février 1961, étaient deux 246 SP (2,4 litres, 6 cylindres). Les premiers résultats semblent prometteurs. La gamme est élargie pour la recherche d'un compromis acceptable entre le volume, le nombre et l'angle des cylindres, et les règlements des compétitions. Désormais le V6 équipe aussi la 196 SP (1,9 litres) et la 286 SP (2,8 litres).

Ferrari tente aussi le V8 avec des éléments récupérés du V12 de la Superamerica 400. Le moteur 2,4 litres de la 248 SP ne convient pas. Ferrari essaye une nouvelle variante, la 268 SP (2,6 litres).

Le 16 août à Monterey, RM Sotheby's vend une Dino SP, lot 244 estimé $ 8M. Elle a été carrossée en spider par Fantuzzi comme les autres prototypes de cette série. Construite en 248 SP en 1962 à l'usage de la Scuderia Ferrari, elle a été transformée deux fois avant la fin de l'année, en 268 SP puis en 196 SP. Elle est restée ensuite en 196 SP et a conservé le moteur matching-number et la boîte de vitesse de cette dernière configuration d'usine.

Elle est la soeur jumelle d'une autre 248 SP qui a été ensuite maintenue en 268 SP. Cette voiture qui reste équipée d'un des plus rares moteurs Ferrari est passée à RM Sotheby's le 20 août 2016. De 1972 à 1984 les deux voitures étaient ensemble dans la prestigieuse collection Bardinon.

30 juil. 2019

Aston Martin contre Jaguar

David Brown achète Aston Martin en 1946 et Lagonda en 1947. Lancé en 1950, le modèle de sport Aston Martin DB2 est un succès commercial, mais peu efficace en compétition. En 1951 la Jaguar Type-C est la merveille des circuits en termes de performance et d'esthétique, avec sa carrosserie aérodynamique. L'une d'elles gagne au Mans, avec 10 tours d'avance sur une DB2 classée troisième.

Brown décide d'engager Aston Martin plus sérieusement dans la compétition, avec la DB3 lancée en 1951. Les résultats sont décevants : la voiture est lourde et poussive, malgré une augmentation du déplacement moteur de 2,6 à 2,9 litres en 1952.

Les enjeux augmentent. En 1953 Aston Martin sort la DB3S, une version allégée de la DB3 avec le moteur de 2,9 litres. Ce n'est pas suffisant. Jaguar a produit spécialement pour Le Mans trois Type-C lightweight qui sont classées 1ère, 2ème et 4ème et assurent la transition avec la Type-D de 1954. Les trois DB3S ont abandonné.

La DB3S est cependant une bonne voiture, avec une carrosserie aux lignes gracieuses qui concurrence la beauté des Jaguar. 31 exemplaires sont fabriquées dont 11 pour l'équipe d'usine. Les conditions des compétitions sont très dures et une forte proportion des voitures d'usine devra subir d'importantes réparations incluant le changement du chassis ou de la carrosserie.

DB3S/2, fabriquée en 1953, est une des voitures qui ont échoué lors de la première sortie au Mans. Reconstruite en 1954, elle a conservé le châssis, le moteur et la boîte de vitesses assemblés par Aston Martin pour cette opération. Elle a appartenu à Peter Collins. Restant une des meilleures DB3S dans la configuration d'usine, elle est estimée $ 8,75M à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 15 août, lot 129.

29 juil. 2019

Spyders Monoplaces par Porsche

La Formule 1 avait baissé en 1954 à 2,5 litres le maximum de déplacement autorisé. Pour maintenir l'intérêt de ses compétition, la Formule 2 modifie ses règlements en 1957 avec un volume maximum de 1,5 litres et l'incitation à engager des voitures à carrosserie enveloppante.

Porsche est prêt : ces deux caractéristiques définissaient déjà ses Spyders 550, lancé en 1953, et 550A, l'évolution allégée lancée en 1956. La 550/550A, à peine plus grosse qu'une voiturette, est très appréciée pour sa maniabilité dans les courses d'endurance. La 718 RSK lui succède en 1957 avec une suspension modifiée.

Les Formules 1 et 2 sont applicables aux monoplaces. En 1958 et 1959 Porsche construit pour son équipe d'usine quatre 718 RSK à siège central (Mittellenker), entièrement reconfigurable pour un aménagement classique. Elle est remplacée en 1959 par une vraie monoplace étroite à roues ouvertes, la 718/2.

Le 16 août à Quail Lodge, Bonhams vend au lot 144 une 718 RSK Mittellenker de 1959 qui a gagné cette année-là le Grand Prix de Leopoldville. Elle a conservé sa carrosserie Wendler d'origine, avec son moteur Typ 547/3 et sa boîte de vitesses d'origine.

28 juil. 2019

Le Millième Colt Walker

Samuel Colt avait fait faillite en 1842. Son plus gros modèle de revolver avait été le No. 5 pour holster, fabriqué en 1000 exemplaires entre 1838 et 1841 et surnommé le Texas Paterson.

En 1846 la guerre éclatait entre les Etats-Unis et le Mexique. Les officiers Texans n'avaient pas oublié l'efficacité du No. 5. Capitaine des Texas Rangers, Jack Hays envoie un de ses officiers, Samuel Walker, à New York City à la recherche de l'inventeur. Colt et Walker définissent des modifications importantes. Le nouveau revolver tirera six coups au lieu de cinq, et sa puissance de feu sera sans précédent pour une arme de main.

Au début de 1847, l'armée commande 1000 armes à Colt pour utilisation par les Texas Rangers. Colt n'a pas le temps de recréer sa chaîne de production. Les 1000 armes, auxquelles sont ajoutées 100 exemplaires pour le commerce civil, sont fabriquées par un sous-traitant à Whitneyville.

Les 1000 armes sont numérotées avec une répartition en cinq compagnies arbitrairement dénommées C, A, B, D et E, auxquelles sont attribuées 220 pièces pour les quatre premières et 120 pour la compagnie E. Le cylindre est numéroté cumulativement de 1 à 1000, en respectant l'ordre des numérotations par les compagnies successives.

500 revolvers sont répartis entre deux régiments entre octobre et novembre 1847. Tombé en octobre, Walker donne son nom au modèle. Le reste, livré à l'arsenal de Baton Rouge, sera bientôt utilisé pour les opérations sur la frontière.

L'efficacité du nouveau Colt sur le champ de bataille ne fait aucun doute. Il est cependant victime de sa nouveauté : les soldats insèrent trop de poudre et les cylindres explosent. Ils sont réparés par l'usine mais les Colt Walker militaires en parfait état d'origine sont extrêmement rares. Le numéro 210 de la compagnie A, qui avait fait partie de la première livraison en octobre 1847, a été vendu pour $ 920K incluant premium par James D. Julia le 7 octobre 2008.

Le 6 septembre à Rock Island IL, RIAC vend le numéro 120 de la compagnie E, lot 62 estimé $ 650K. Le numéro 1000 sur le cylindre confirme qu'il est le tout dernier Walker de la commande émise par l'armée. A l'exception d'un petit levier et d'une vis, il est entièrement dans sa configuration d'origine. Son excellent état est comparable au A-210.

Le fait que le dernier Walker soit resté dans un état proche de la perfection est un hasard. Cette arme a été utilisée : les manques de bleu, environ 50 %, sont remplacés par une patine d'usage apportée par la manipulation et le holster. Il a été découvert dans les années 1970 dans un ranch du Wyoming, dans la descendance d'un soldat de la Guerre Civile qui avait pu être son premier propriétaire. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.