11 févr. 2019

Cubisme Gothique par Feininger

Né à New York d'un couple de musiciens, Lyonel Feininger arrive en Europe à l'âge de 16 ans. Intéressé par les arts graphiques, il est d'abord caricaturiste, dans le goût de son temps pour l'allongement des corps et la gesticulation expressionniste.

Pour mieux exprimer ses sentiments, il devient artiste à partir de 1907, à 36 ans. Il réside à Berlin mais trouve son inspiration à Weimar où sa seconde femme Julia vient de terminer ses études. La calme petite ville est leur terre promise, leur découverte commune.

Lyonel s'intéresse à toutes les avant-gardes pour développer son propre style. Il est à la fois proche de Die Brücke, du Blaue Reiter et du cubisme. Contrairement aux cubistes de Paris, son approche n'est pas constructiviste mais émotionnelle. La vue d'un clocher ne l'intéresse que si elle lui permet de traduire ses stimuli psychologiques.

En 1913 Lyonel installe son chevalet sur le pont de style gothique d'Ober-Weimar. Par le cubisme prismatique, le petit pont devient un monument grandiose qui exalte un moment de bonheur. La légèreté des tons contraste avec les couleurs criardes par lesquelles l'artiste a l'habitude d'exprimer sa surexcitation. L'huile sur toile Brücke I est conservée à l'université de St. Louis.

Au début de l'hiver 1914-1915, l'artiste retrouve son pont. Cette fois-ci il exulte de ressentir une plénitude artistique qui répond à ses questions. Brücke II, huile sur toile 81 x 101 cm, est peinte dans un cubisme similaire à Brücke I, avec les mêmes tonalités plaisantes. L'angle de vue est cependant différent : absente de Brücke I, la chaussée est une voie de lumière qui mène à l'espoir.

Brücke II a été vendue pour £ 4,8M incluant premium par Christie's le 4 février 2014 sur une estimation basse de £ 2M. Elle est estimée £ 4M à vendre par Sotheby's à Londres le 26 février, lot 14. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes.

Il est intéressant de comparer Feininger à Kandinsky. Tous deux sont inspirés par la musique pour définir un art absolu. Weimar est le Murnau de Feininger. Après la guerre ils enseigneront pendant de nombreuses années au Bauhaus.