15 févr. 2019

Guinness est bon pour Freud

La famille Guinness a construit une immense fortune avec laquelle plusieurs de ses membres ont joué et jouent encore un rôle important dans la société et la culture Irlandaise.

Oonagh Guinness est la plus jeune de trois soeurs, blondes aux yeux bleus surnommées les Golden Guinness Girls dans la société Britannique des années 1920. Elle est l'hôtesse de Luggala, une résidence de campagne de Wicklow dont elle fait un espace enchanteur pour les poètes, les musiciens et les artistes.

Lucian Freud visite Luggala avec sa première femme et tombe amoureux d'une cousine de l'hôtesse. ll épouse cette cousine, une très jolie femme-enfant.

Garech Browne est le fils aîné d'Oonagh. Freud entreprend son éducation culturelle, avec un grand succès. Browne continuera la tradition culturelle de sa mère. Ami de toutes les personnalités importantes du show business, il sera aussi une figure majeure de la renaissance et de la préservation de la musique traditionnelle Irlandaise.

Lucian est en dehors de toutes les tendances de la peinture moderne. Prétendant renouer avec une tradition de l'Egypte antique, il pratique déjà une interminable observation de ses modèles, à la recherche du réalisme au détriment de la beauté. L'utilisation de pinceaux très fins en poils de vison donne une précision sans précédent et une vérité psychologique à ses vues rapprochées de visages en très petits formats.

Le portrait de Garech par Lucian, huile sur toile 18 x 18 cm, a été peint en 1956 quand le garçon avait seize ans. Le visage est en introspection. Reconnaissant le rôle important de Lucian dans sa formation culturelle, Garech a conservé cette peinture à Luggala pendant toute sa vie. Elle est estimée £ 4,5M à vendre par Sotheby's à Londres le 5 mars, lot 14. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes.