11 avr. 2019

Donnez la Balle à Wilt Chamberlain

Pour Wilt Chamberlain, la saison NBA 1961-1962 est celle de tous les records. Jouant dans l'équipe des Philadelphia Warriors, il marque en moyenne plus de 50 points par match pour un total approchant 4000 points. En 1986-1987 Michael Jordan ne marquera que 3041 points.

Le 8 décembre, Wilt avait marqué 78 points contre les Lakers de Los Angeles, battant le record du nombre de points marqués dans un seul match NBA établi l'année précédente par Elgin Baylor. Les observateurs sentent bien que Wilt "the Dipper" peut faire encore mieux avec ses 2,16 m et ses 25 ans.

Le 2 mars 1962 à Hershey près de Philadelphie, les Warriors reçoivent les Knicks de New York. Le match promet d'être banal. La salle est à moitié vide et la presse n'a pas daigné se déranger. Wilt apparaît en pleine forme. A la mi-temps son coéquipier Guy Rodgers dit : "Let's get the ball to Dip. Let's see how many he can get". Surexcitée par le speaker, la foule chante "Give it to Wilt".

Dans ce match sans prolongation, Wilt Chamberlain marque exactement 100 points, le dernier d'entre eux 46 secondes avant la fin du match sur la passe d'un coéquipier qui avait renoncé pour cela à un point facile. C'est le plus grand exploit de l'histoire de la NBA. Encore aujourd'hui personne d'autre n'a approché un tel résultat en un seul match. Kobe Bryant marquera 81 points le 22 janvier 2006.

Le match de Hershey est gagné par les Warriors sur le score épique de 169-147. Peu de souvenirs ont survécu mais une partie du terrain de jeu a été coupé en petits morceaux offerts aux supporters pour le 50ème anniversaire de l'exploit en 2012.

Le 11 février 2012, Grey Flannel a vendu pour $ 108K incluant premium la feuille de match officielle, agrémentée de la signature autographe du champion.

Dans une vente en ligne qui se termine le 27 avril, SCP Auctions vend au lot 355 une autre feuille de match, établie par le "statisticien" des Warriors. Ce document identifie clairement les 100 points marqués par le champion, dont l'enregistrement empiète largement sur la ligne prévue pour Rodgers. Ce document aussi est signé par Wilt Chamberlain.