24 avr. 2019

Entre Moisson et Neige

La série des Meules peinte par Monet après la moisson 1890 n'a pas été préméditée. Les meules de foin sont installées dans les champs comme des sémaphores provisoires qui rompent la surface monotone dépourvue de ses plantes.

Monet aime ce thème qui est typique de la vie à la campagne sans nécessité d'y adjoindre des humains ou des oiseaux. Il commence par cinq paysages dans lesquels deux meules sont éloignées l'une de l'autre.

Selon la chronologie établie par Wildenstein, la sous-série suivante est composée de deux huiles sur toile 73 x 93 cm peintes pendant l'automne 1890. L'alignement de deux meules mène jusqu'aux grands arbres de l'horizon, à contre-jour dans les derniers rayons du soleil couchant. Pour la première fois le reste de l'image est minimisé. La prédominance de l'expression des couleurs sur le thème et la forme ouvre la voie à l'art moderne.

La seconde de ces images, W1273, va encore plus loin en réussissant à éviter les ombres portées des deux meules. Il ne reste plus que la lumière qui joue avec les contours des meules et des arbres et révèle les couleurs chatoyantes du champ. Elle a été datée 1891 par l'artiste, certainement par référence à l'année de la première exposition publique de la série, dans la galerie de Durand-Ruel.

W1273 sera vendue par Sotheby's à New York le 14 mai, lot 8. Le communiqué de presse du 15 mars annonce une estimation au-delà de $ 55M. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes.

La nature profonde d'un paysage ne peut plus être exprimée par un simple instantané. Dans cette série qui se termine en janvier 1891 et totalise 25 peintures, Monet a capté 25 moments de lumière d'une grande variété : matin, soir, plein soleil, neige, brume. Dans les dernières images la couleur vient également sublimer la perspective avec la réduction du thème à une seule meule. Prise également au crépuscule, W1290 a été vendu pour $ 81M incluant premium par Christie's le 16 novembre 2016.