26 avr. 2019

Le Président des Salons

La peinture académique était la reine incontestée des Salons où les avant-gardes étaient exclues et vilipendées. Tous les peintres ont besoin d'expositions publiques pour se faire connaître et pour vendre leur art. Ils créent des évènements parallèles : le Salon des Impressionnistes en 1874, le Salon des Indépendants en 1884. Le Salon officiel subit aussi une mutation. En 1881 Jules Ferry, ministre de l'Instruction publique et des Beaux arts, privatise son organisation.

William Bouguereau symbolise l'académisme français. Son dessin et ses couleurs sont impeccables. Les thèmes sont secondaires, simple prétextes pour montrer la beauté de jeunes adultes nus ou presque nus. Il devient en 1876 membre de l'Académie des Beaux-Arts, en 1881 président de la Section Peinture du nouveau Salon et en 1883 Président de la Société des Peintres, Sculpteurs, Architectes et Graveurs.

Monsieur le Président doit montrer l'exemple pour promouvoir sa conception artistique. Pour ses contributions personnelles au Salon, il peint désormais ses personnages en grandeur nature sur des toiles de 3 mètres de haut.

Le point culminant de cette tendance est La Jeunesse de Bacchus, huile sur toile 330 x 610 cm terminée en décembre 1883, datée 1884 et exposée au Salon de 1884. Cette frise met en scène trois groupes dansant au soleil tandis que Silène d'un côté et deux centaures jouant de la flute de l'autre côté restent dans l'ombre du bois. Bacchus est un enfant de quatre ans aux cheveux bouclés comme le petit-fils de l'artiste. Juché sur les épaules d'un homme, il domine la joyeuse bacchanale en brandissant une cymbale.

Après l'Exposition Universelle de 1889, Bouguereau refuse de vendre cette oeuvre. Elle attend dans son atelier Parisien une autre opportunité de soutenir son style de plus en plus périmé. Elle est estimée $ 25M à vendre par Sotheby's à New York le 14 mai, lot 38.

Je vous invite à regarder les deux vidéos partagées par Sotheby's. L'une d'elles montre la difficulté de sortir cette toile monumentale de l'atelier de l'artiste avec son cadre estimé à 600 Kg. L'image a été trouvée sur Wikimedia.