21 avr. 2019

Le Superbe Automne

L'arrivée de Vincent van Gogh en Provence marque le début d'une frénésie créative qui n'est interrompue que par ses crises de démence. Il cherche encore et toujours à varier ses thèmes et ses styles pour devenir le meilleur artiste du monde.

La Nuit étoilée, huile sur toile peinte en juin 1889 à l'asile de St-Rémy, est sans précédent dans l'histoire de l'art. Vincent a d'abord voulu peindre les couleurs de la nuit. Pour qu'elles soient bien visibles il a démesurément grossi la Lune et les étoiles qui sont devenus des tourbillons de couleurs.

La Nuit étoilée est aussi un paysage avec le village de St-Rémy et les Alpilles. Il est dominé par un arbre isolé flottant au premier plan, démesuré et asymétrique. Avec sa longévité et ses feuilles persistantes, le cyprès est le symbole de la vie éternelle et l'arbre des cimetières.

En octobre 1889 la nature offre une satisfaction à Vincent : l'automne est superbe. L'artiste peint les couleurs du jardin. Avec une texture constituée de lignes violentes, le coup de pinceau a intégré le style de la Nuit étoilée. Au premier plan deux ou trois troncs minces se tordent. La seule référence verticale dans cet univers qui bascule est le grand cyprès, au loin, avec la même asymétrie que l'arbre de la Nuit étoilée.

Parc de l'hôpital Saint-Paul, huile sur toile 67 x 52 cm, a été vendu pour £ 9M incluant premium par Christie's le 23 juin 2010.

Peinte avec des couleurs éclatantes, Arbres dans le jardin de l'asile, huile sur toile 42 x 34 cm, sera vendue au lot 15A par Christie's à New York le 13 mai. Le communiqué de presse du 27 mars annonce une estimation aux alentours de $ 25M.