17 avr. 2019

Les Mouvements de la Nappe

Pour Cézanne, l'oeuvre d'art est un défi. Le thème a peu d'importance puisque la nature peut être évoquée mais n'est jamais copiée. A partir du milieu des années 1880, il approfondit la nature morte de fruits sur une table comme un support de ses théories sur les formes, les couleurs et même sur le mouvement.

J'ai discuté récemment dans cette chronique une des premières natures mortes de cette phase, vendue pour £ 21M incluant premium par Christie's le 27 février 2019. La composition semble d'une simplicité naïve jusqu'à ce qu'on perçoive le déséquilibre de l'assiette. L'observateur attend le basculement qui fera rouler les fruits sur la table.

L'artiste va ensuite introduire une complexité croissante. Bouilloire et fruits, huile sur toile 49 x 60 cm peinte entre 1888 et 1890, offre le contraste dynamique entre un lourd pot posé sur la table et les fruits en équilibre précaire dans les plis de la nappe.

Cézanne retravaille chaque peinture inlassablement, cherchant une perfection qui n'existe que dans sa propre imagination. Parfois il s'arrête avant d'avoir fini. L'anse et le corps de la bouilloire sont disjoints. Un citron ou une pomme qui ne convenait pas à l'artiste a laissé quelques traces sans disparaître complètement.

Peu importe : la variété des formes et l'enchevêtrement des couleurs qui constituent les textures sont déjà satisfaisants. Cézanne accepte de vendre à un collectionneur cette oeuvre inachevée.

Bouilloire et fruits a été vendu pour £ 18M incluant premium par Sotheby's le 7 décembre 1999. Cette peinture est listée au lot 18A par Christie's à New York le 13 mai. Le communiqué de presse du 27 mars annonce une estimation aux alentours de $ 40M. Je vous invite à regarder la très courte video partagée par la maison de ventes.

Peinte en 1893 avec une inspiration similaire, Rideau, cruchon et compotier, huile sur toile 60 x 73 cm, a été vendue pour $ 60M incluant premium par Sotheby's le 10 mai 1999. Le compotier n'est pas posé sur la table.