8 avr. 2019

L'Esprit Kavakava

Les missionnaires chrétiens de l'île de Pâques avaient besoin d'argent. En 1868 ils rassemblent les figures en bois des cérémonies indigènes. La frégate HMS Topaze achète un grand nombre de pièces. Profitant d'un moment d'inattention des officiers, les matelots échangent la plus grande partie de ce trésor dans les bars de Valparaiso.

Un moai kavakava rapporté en Angleterre par un lieutenant de la Topaze est estimé € 700K à vendre par Christie's à Paris le 10 avril, lot 63. Je vous invite à regarder la video préparée par la maison de ventes. Cette figure de 44 cm de haut a été superbement sculptée dans un bois très dur qui n'existe plus aujourd'hui à cause de la déforestation. Les yeux en obsidienne et os sont hypnotiseurs.

Le mot Moai signifie image. Il est utilisé aussi pour les très célèbres mégalithes anthropomorphes de l'île. Kavakava désigne les figures mâles aux côtes saillantes dont le corps est très allongé et émacié, comme un hybride entre l'être et son squelette.

Bien que ces pièces répondent à un canon, de petites variantes démontrent qu'ils ne sont pas strictement anthropomorphes. Le specimen Rosenthal, vendu pour $ 610K incluant premium par Sotheby's le 14 novembre 2008, a une petite queue de lézard. Un kavakava conservé au musée de La Rochelle est bicéphale.

Les pieds ne sont pas conçus pour être posés. Par comparaison avec les figures Mbole du Congo qui ont une caractéristique similaire, on peut supposer que l'iconographie du kavakava symbolise le moment précis où le défunt devient un esprit. Des témoins oculaires ont observé que les danseurs les suspendaient à leur cou ou les portaient dans leurs mains.