24 mai 2019

La Ligne Claire

Hergé exerce des tâches variées pour le quotidien Le Vingtième Siècle. Il est doué pour le dessin et pour la caricature et se familiarise avec les techniques d'impression du journal. Son chef, l'abbé Wallez, lui confie en novembre 1928 le pilotage d'un supplément hebdomadaire pour enfants, Le Petit Vingtième.

Pour intéresser les jeunes lecteurs et contribuer à l'objectif pernicieux de Wallez de les amener vers le fascisme, Hergé imagine les aventures invraisemblables et burlesques d'un groupe d'enfants. Tintin et Milou apparaissent à leur tour à partir de janvier 1929, ouvrant Les Aventures de Tintin, reporter du Petit Vingtième, au pays des Soviets.

Hergé suit l'exemple d'Alain Saint-Ogan qui publie depuis 1925 la série Zig et Puce dans Le Dimanche illustré. Le dessin doit être simpliste tout en restant facilement identifiable par le jeune public. Il est préparé à l'encre avec un trait de largeur constante. Saint-Ogan est également le premier utilisateur des phylactères dans les récits dessinés Européens.

Hergé ne maîtrise pas immédiatement son sujet. Il travaille sans scénario. Il découvre progressivement que son trait ne doit pas être trop fin pour rester lisible sur le journal imprimé et que les zones noires créent des empâtements désagréables. Il met ainsi au point sa ligne claire, délimitant des espaces vides qui seront bien plus tard très efficaces pour apporter les couleurs en aplats.

Le dynamisme de Tintin assure son succès auprès des jeunes. Wallez définit des améliorations. Le 23 janvier 1930, le nombre de pages du Petit Vingtième est doublé et la page de couverture est illustrée par un grand dessin d'un autre auteur.

Le premier dessin de couverture réalisé par Hergé paraît trois semaines plus tard, dans l'édition qui contient la 57ème double page des Soviets. Avec une année complète d'expérience, Hergé maîtrise sa ligne claire. Il a l'astuce de réaliser un dessin spécifique plutôt que le simple agrandissement d'une case de l'histoire. Tintin bricole une hélice d'avion dans un tronc d'arbre.

Le jaillissement hors cadre des deux extrémités de l'hélice dans une puissante diagonale offre à cette image le dynamisme désiré, tandis que les deux petites feuilles qui subsistent sur le tronc maintiennent la dimension burlesque.

Le dessin original 27 x 29 cm à l'encre de chine retouchée à la gouache sera vendu le 8 juin par Heritage à Dallas, lot 91108.