5 mai 2019

Le Boîtier Vichet

Plusieurs montres-bracelets avec calendrier perpétuel et phases de la lune sont introduites presque simultanément au catalogue de Patek Philippe. La 2499 est un chronographe et la 2497 a les secondes au centre.

Ces montres de très haute complication sont assemblées progressivement sur une très longue durée. La production totale de la 2499 est de 349 unités de 1950 à 1985. La 2497 est encore plus rare : 115 unités, de 1951 à 1963, ou 179 unités si l'on inclut sa version étanche 2438/1.

Les boîtiers de la 2497 et de la 2499 sont similaires sauf que la 2497 n'a pas le bouton-poussoir du chronographe. Ils sont disponibles dans les trois couleurs d'or et en platine. Les premiers boîtiers sont fabriqués par Emile Vichet. La seconde série de boîtiers est confiée à Wenger. Leur face arrière est arrondie et la forme des attaches est simplifiée.

Les collectionneurs de montres cherchent les pièces impeccables dans les configurations les plus rares. Les résultats ci-dessous incluent le premium.

Citons avec le boîtier Vichet une 2499 en or rose assemblée en 1951, vendue pour CHF 2,63M par Christie's le 9 novembre 2014, et une 2497 en or rose assemblée en 1953, vendue pour CHF 590K par Phillips le 8 novembre 2015. Une autre 2497 en or rose, également assemblée en 1953, est estimée CHF 500K à vendre par Sotheby's à Genève le 12 mai, lot 184.

Toujours en avance sur son temps, Patek Philippe savait innover sans se préoccuper du marché. Les deux 2497 en or rose listées ci-dessus ont attendu respectivement 1970 et 1971 pour être vendues à leur premier client, longtemps après la fin de production de cette référence. Elles étaient déjà devenues des pièces de collection et sont restées dans un état exceptionnel.

Citons pour la 2497 avec le boîtier Wenger une montre en or blanc assemblée en 1954, vendue pour CHF 2,3M par Phillips le 12 novembre 2017 et une variante militaire à l'usage de Haile Selassie, assemblée la même année et vendue pour CHF 2,9M par Christie's le 15 mai 2017. Une 2499 assemblée en 1956 pour Asprey dans un boîtier Wenger en or jaune a été vendue pour CHF 3,9M par Sotheby's le 13 novembre 2018.