19 mai 2019

Les Compagnons d'Amitabha

Amitabha est le Bouddha de la suprême béatitude, garant d'un monde parfait. Il est inatteignable par les humains. L'intercession est réalisée par des bodhisattvas. Les sculptures Bouddhistes antiques montrent souvent une triade centrée par Amitabha avec Avalokiteshvara à sa gauche et Mahasthamaprapta à sa droite. Ils sont parfois entourés d'anges célestes.

Les deux bodhisattvas apparaissent comme des jumeaux habillés à l'identique. Ils ont cependant des rôles différents. Avalokiteshvara apporte l'infinie compassion et Mahasthamaprapta le pouvoir de sagesse. La principale différence est l'ornement de la couronne frontale, une figure d'Amitabha pour Avalokiteshvara et l'urne de la sagesse pour Mahasthamaprapta. En Chine ils s'appellent respectivement Guanyin et Dashizhi.

Sculptée au début de la dynastie Tang, une paire de bodhisattvas en calcaire de 67 cm de haut a été séparée par Christie's le 13 septembre 2018, rapportant $ 3,25M et $ 2M incluant premium.

Le Bouddhisme est persécuté en Chine à partir du règne de l'empereur Wuzong de la dynastie Tang. L'époque des cinq brèves dynasties qui se succèdent de 907 à 960 CE après la chute des Tang reste pour le Bouddhisme une période de faiblesse avant son renouveau sous les Song. Les figures d'autel sont désormais en bois, moins onéreux que le bronze ou la pierre. La polychromie est encore appliquée.

Le 29 mai à Hong Kong, Christie's vend une paire de bodhisattvas en bois, lot 2713 estimé HK$ 40M. Ils sont debout dans une attitude identique en inversion miroir, pour flanquer un Amitabha qui a disparu. Ils sont hauts de 145 cm sans inclure les socles qui sont modernes. Des traces de pigments ont été conservés. Je vous invite à regarder la vidéo où les séquences alternent avec un Bouddha monumental des Qing.

Certains détails incluant la forme du collier sont typiques du début des Song. Une dérive par rapport au canon pendant la période obscure a allongé les jambes et légèrement rapetissé les têtes et les cous.