8 mai 2019

Un Canna à Lake George

Alfred Stieglitz a été passionné par l'art de Georgia O'Keeffe avant même de rencontrer l'artiste. Elle est une pionnière de l'art abstrait, qu'elle cherche à concilier avec les formes les plus intimes de la nature. Ils vivent ensemble à partir de 1918 et se marieront en 1924. Depuis son enfance, Alfred passe les étés à Lake George. Georgia découvre à son tour ce joli coin des Adirondack Mountains dans le haut Etat de New York.

L'approche par Georgia des détails de la nature est méthodique et globale. Elle prépare en parallèle plusieurs supports, papier ou toile, sur lesquels elle commence une figuration réaliste de son sujet, à l'aquarelle ou à l'huile, sous les angles les plus variés. Cherchant la pureté des formes, elle retravaille les oeuvres jusqu'au niveau d'abstraction qui lui convient.

En 1919 à Lake George, Georgia prend pour modèle le canna avec une fleur rouge vif et une feuille violette et peint six aquarelles puis huit huiles sur ce thème. Une composition très géométrique avec la fleur triangulaire surmontée de la feuille en diagonale, huile sur toile 42 x 26 cm, a été vendue pour $ 960K incluant premium par Christie's le 4 décembre 2003.

Le 22 mai à New York, Christie's vend Inside Red Canna, huile sur toile 56 x 43 cm estimée $ 4M, lot 12.

Georgia s'est approchée de sa fleur jusqu'à satisfaire une de ses plus profondes obsessions artistiques, l'obtention d'une symétrie parfaite. Les pétales rouge vif protégeant le centre intime brun et rose de ce végétal apportent une impression douillette, presque charnelle.

Cette oeuvre est une de celles qui ont alimenté à partir de 1923 les débats sur une assimilation de la fleur à l'anatomie sexuelle de l'artiste. Cette interprétation est peu crédible parce que les autres opus de cette série n'ont pas une telle caractéristique. Cette fable a probablement été inventée par Stieglitz pour attirer l'attention sur sa femme qui était aussi le modèle de ses photographies, le plus souvent nue. Georgia niait, tout en peignant d'autres fleurs qui illustraient ce fantasme de son mari.