31 mai 2019

Une Petite Horloge pour Queen Mary

Etabli à Londres depuis 1671, Thomas Tompion est devenu le meilleur fabricant anglais d'horloges et de montres par la précision de ses mécanismes, le choix des meilleurs matériaux et l'emploi des meilleurs ouvriers. Il appartient à la seconde génération des fabricants d'horloges à pendules. Protégé par Robert Hooke, il a certainement bénéficié du savoir-faire des horlogers pionniers d'Oxford.

Conscient de la qualité de sa production, Tompion a numéroté ses instruments, une pratique exceptionnelle en son temps pour un produit manufacturé. Il mêle dans une même sérialisation les horloges de table et les horloges de parquet. Ses horloges ont une très longue autonomie. Les pièces de grande sonnerie offrent une répétition des quarts sur une longue durée.

A partir de 1692 ou 1693 Tompion améliore l'élégance de son design avec sa Phase Two qui inclut le dôme coussin, la poignée fleur de chardon, le trou de serrure en campanule et l'opération du mécanisme par la face avant.

Le maître semble plus intéressé par la standardisation que par la miniaturisation. Cependant la No. 215 apparaît comme la première d'une série de petites horloges de table de Phase Two, avec une hauteur hors tout de 28 cm incluant la poignée levée. Elle a été vendue pour £ 170K incluant premium par Bonhams le 13 décembre 2011.

La No. 222, fabriquée spécialement pour la reine Mary II en 1693 et connue sous le nom de Q Clock,  est la plus petite horloge faite par Tompion avec une caisse en ébène. Elle mesure 20 cm hors tout avec la poignée levée. Elle offre la répétition des quarts et une autonomie de huit jours.

Ré-assemblée en 1949 par un collectionneur avec son mouvement d'origine, la Q Clock a été vendue pour £ 440K incluant premium par Christie's le 30 juin 1993. Elle sera vendue par Bonhams à Londres le 19 juin, lot 103. Le communiqué de presse du 20 mai annonce pour cette horloge royale montée en argent une estimation au-delà de £ 2M.