9 juin 2019

Autoportrait sous la Pluie

L'art de Francis Bacon a d'abord exprimé sa relation psychologiquement difficile avec un monde contestable. Dans une première phase, il regarde la décrépitude de ses contemporains, personnifiés par le pape. La mort est traitée par tous comme un mensonge, à l'exception de l'image de la vieille femme du film d'Eisenstein.

Après un tel début, l'artiste n'a pas le droit de vieillir. Francis prend soin de son apparence physique mais les ravages du temps sont inéluctables. Le suicide sordide de George Dyer en 1971 arrête le vieillissement d'un jeune homme, laissant à Francis les doutes et les angoisses sur la façon de gérer son propre cas.

Pendant cinq ou six ans, Bacon erre, psychologiquement et physiquement. Ses amis de Londres vieillissent aussi, et il cherche de nouvelles relations dans les cercles intellectuels de Paris. Mort en 1972, John Deakin ne lui fournira plus les photographies de leurs amis de Soho. Francis Bacon se regarde dans son miroir, faute d'une meilleure source d'inspiration. Au fil des ans, il y voit une sorte de portrait de Dorian Gray : la vraie image de lui-même.

Un autoportrait peint en 1975 a été vendu pour £ 15,3M incluant premium par Sotheby's à Londres le 1er juillet 2015. Il revient dans la même salle de ventes le 26 juin, lot 9 estimé £ 15M. Cette huile sur toile est en format 35 x 30 cm, très souvent utilisé par l'artiste parce que les études de têtes sont en grandeur réelle.

Comme souvent avec Bacon, les couleurs sont subtiles, mêlant le vert, le violet et le rose sur un fond bleu-violet très sombre appliqué en impasto. Seule la peau est un peu luisante, à corréler avec le fait que l'homme porte un imperméable.

Dans cette ambiance particulièrement sinistre, l'oeil est trop grand, d'autant plus qu'il attire l'attention sur le regard vide ou méditatif. Le mackintosh est souillé d'un résidu illisible de Letraset, considéré par les commentateurs zélés comme une référence aux écrivains Parisiens mais qui n'est peut-être rien d'autre qu'une façon originale de simuler la pluie.

Le tweet ci-dessous montre un détail.