2 juin 2019

Emeraudes Moghol

Les empereurs Moghol ont réuni une inégalable collection de pierres précieuses qu'ils faisaient assembler en bijoux magnifiques.

Pour l'Islam le vert est la couleur du Paradis. L'émeraude est importée de Colombie par Goa. Vers 1610 CE un voyageur Britannique estime à plus de 500 000 carats le poids des émeraudes non montées qui attendent à Agra dans le trésor impérial. Le ciselage des émeraudes est une spécialité Moghol avec deux thèmes principaux, l'inscription coranique et le motif floral. Elle est utilisée comme amulette.

Connue sous le nom de Mogul Mughal, une émeraude pesant 217,80 carats inscrite d'une prière et datée 1107 AH, pendant le règne d'Aurangzeb, a été vendue pour £ 1,54M incluant premium par Christie's le 27 septembre 2001. Le revers est gravé de feuilles et fleurs.

La vente par Christie's à New York le 19 juin inclut plusieurs exemples d'émeraudes ciselées.

La meilleure de ces pierres en termes de pureté, couleur et saturation pèse 84,63 carats. Elle est ornée d'un motif végétal radiant avec deux figures concentriques polylobées. Elle est estimée $ 3M, lot 283.

Le lot 388, estimé $ 1,5M, avait été la pièce centrale du Collier Bérénice exposé en 1925 par Cartier à l'Exposition des Arts Décoratifs. Invendu, le collier a été démantelé. L'émeraude nommée The Taj Mahal par Cartier a été plus tard assemblée en broche par ce joaillier. Elle a été vendue pour $ 800K incluant premium par Christie's le 21 octobre 2009. Elle est hexagonale et pèse 141,13 carats, avec un ornement floral.

Le lot 340, estimé $ 500K, a été inscrit au nom de Shah Jahan dans les années 1620 avant son accession au trône. Cette émeraude cabochon pèse 30,60 carats.

Les Moghols ciselaient aussi des diamants. Le 13 décembre 2011 dans la vente de la collection d'Elizabeth Taylor, Christie's a vendu pour $ 8,8M incluant premium sur une estimation basse de $ 300K un collier assemblé par Cartier en 1972 pour le 40ème anniversaire de l'actrice. Il est centré d'un diamant de forme coeur inscrit à la date de 1037 AH (1627-1628 CE) au nom de l'épouse favorite de Shah Jahan pour qui cet empereur fera plus tard construire le plus somptueux des mausolées, le Taj Mahal.