8 juin 2019

Enfants de la Côte d'Azur

C'est la guerre, et la vie à Paris devient difficile. Zborowski décide d'aller à la rencontre de nouveaux clients sur la Côte d'Azur. D'avril 1918 à mai 1919, Modigliani et Jeanne accompagnent Zbo et sa femme, partageant leur temps entre Nice et Cagnes.

Comparé à Montparnasse, le cercle d'amis est plus restreint. Zbo ne tente plus l'expérience du nu, qui avait fait scandale en décembre 1917 à la galerie Berthe Weill et avait été un échec commercial. Amedeo commence à peindre de sages portraits d'enfants et d'adolescents. Zbo l'encourage ou au moins laisse faire.

Avec ces jeunes gens qui appartiennent tous aux classes populaires, Amedeo cherche à nouveau à expliciter une humanité idéale. Comme dans ses têtes sculptées en 1911, chaque oeuvre est différente. La série inclut plusieurs caractéristiques répétitives, répondant partiellement au modèle du Garçon au gilet rouge peint par Cézanne trente ans plus tôt.

L'enfant est vu de face, assis, les mains croisées sur les genoux. Modigliani n'a pas encore résolu la question des yeux : le regard est vide, donnant une impression d'attente tranquille pendant le travail du peintre. La tête est le plus souvent penchée sur le côté, apportant l'expression d'une intimité confiante. La forme des sourcils, des oreilles, du menton est suffisante pour différencier l'enfant. La coiffure et les vêtements ne sont pas standardisés.

Le 19 juin à Londres, Sotheby's vend le portrait d'un jeune garçon non identifié, lot 8 estimé £ 16M. Cette huile sur toile 92 x 60 cm a été peinte en 1918. Vendue par Zbo en 1927, elle n'avait jamais réapparu et n'était illustrée que par des photos en noir et blanc. Sa splendide gamme de couleurs chaudes n'était donc pas connue.

Le Fils du concierge, peint à Cagnes en 1918 dans le même format, a été vendu pour $ 31M incluant premium par Sotheby's le 7 novembre 2006. Le Jeune homme roux assis, 100 x 65 cm, vendu pour $ 17,6M incluant premium par Christie's le 6 mai 2014, a été réalisé en 1919 : les yeux remplis en bleu ciel sont une caractéristique des ultimes portraits peints par Amedeo.