5 juin 2019

Le Drapeau de Couleur

Le Président Lincoln organise simultanément l'armée de l'Union et l'émancipation. En 1862 un acte du Congrès autorise l'incorporation d'anciens esclaves dans l'armée. Trois ans plus tard à la fin de la Guerre Civile, l'armée de l'Union compte 175 régiments d'Africains-Américains, les United States Colored Troops (USCT).

11 régiments USCT ont été créés en Pennsylvanie. Les nouvelles recrues sont rassemblées pendant trois semaines dans un camp d'entraînement. Cette opération se termine par une cérémonie avec présentation des drapeaux le 15 septembre 1864.

La réalisation des drapeaux des USCT de Pennsylvanie a été confiée à un artiste Africain-Américain de Philadelphie, David Bustill Bowser. Ils sont bien entendu tous différents, pour identifier chaque régiments pendant les rassemblements.

Chaque drapeau inclut le numéro du régiment ainsi qu'une devise qui exalte le patriotisme de ces nouveaux Américains : Rather Die Freemen than Live to be Slaves, Let Soldiers in War be Citizens in Peace.

La plupart de ces drapeaux ont été détruits ou ont disparu. Un seul est localisé. Etabli pour le 127th Regiment USCT, il porte la devise We Will Proove Ourselves Men, très significative du besoin vital de la communauté Africaine-Américaine à gagner une reconnaissance nationale. Il est illustré d'un soldat de couleur accompagné d'une allégorie féminine blanche de l'Amérique.

Ce drapeau mesure 1,80 x 1,40 m auxquels s'ajoutent 5 cm de franges dans la hauteur. Il a été restauré et est maintenant dé-accessionné par le GAR (Grand Army of the Republic) Civil War Museum. Il est estimé au-delà de $ 150K à vendre par Morphy à Denver PA le 13 juin, lot 2161. Je vous invite à lire l'interview du CEO de la maison de ventes publiée par Auction Central News.