23 juin 2019

Panorama en Haute Engadine

Giovanni Giacometti et son jeune cousin Augusto sont les peintres locaux des Grisons. Giovanni a essayé en vain de trouver l'inspiration en dehors de ses montagnes. Revenu dans son canton, il est convaincu par Segantini de la beauté picturale des montagnes suisses.

St. Moritz dans la haute vallée de l'Inn est depuis trois décennies la pionnière des stations de sports d'hiver, attirant la haute société. En 1897 Giovanni et Segantini attendent la commande d'un grand panorama circulaire pour promouvoir le tourisme Suisse à la future Exposition de 1900 à Paris. Giovanni prépare des croquis pour une vue de montagne au-dessus de St. Moritz.

Le projet est abandonné. Giovanni trouve un autre client. Il peint en 1898 un polyptyque pour la salle à manger d'un chalet de St. Moritz-Bad appartenant à une très ancienne famille de la noblesse locale.

Cette oeuvre monumentale est une huile sur toile composée de quatre parties sans interruption de la vue topographique, pour une dimension totale de 67 x 510 cm. Devant la chaîne de montagnes de la Haute Engadine, un berger garde ses moutons éparpillés sur les quatre panneaux. Un lac très bleu sépare l'alpage et les sommets rocheux.

Intitulée Panorama de Muottas Muragl, cette peinture est estimée CHF 2,8M à vendre par Koller à Zürich le 28 juin, lot 3050. Je vous invite à lire l'article partagé par Barnebys. Le tweet ci-dessous est un détail du troisième panneau.